×
Publicités
Auteur :
Publié le
19 mars 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lee Cooper France annonce son plan pour le printemps 2013

Auteur :
Publié le
19 mars 2012

Lee Cooper veut revenir sur le devant de la scène. Depuis la reprise des activités françaises en 2010 par Linda Textile, qui détient la licence pour la France, la Suisse et l'Irlande, le licencié de la marque britannique a étoffé ses équipes et compte maintenant revenir dans les pages mode des magazines.


Lee Cooper a ouvert en janvier sa boutique virtuelle pour la France.


Walter Lahmi, qui a travaillé plus de dix ans chez G-Star, chapeaute depuis six mois le développement de Lee Cooper France. Objectif: clarifier l’offre. Avec le printemps-été 2013, la collection principale sera scindée en deux avec 1908, année de naissance de Lee Cooper, et LC+. La première, qui cible les 40–60 ans, vise un environnement type Gant ou MCS. La seconde, part à la reconquête des 20-35 ans. Chacune des deux gammes comptera une centaine de références. Essentials regroupera les basiques et l'entrée de gamme en quelque sorte de la marque.

L’offre sera surtout étoffée avec des lignes capsules plus mode et à l’identité forte. Ainsi Originals, pour des sweats et t-shirts avec des logos marquants, Officer, au style militaire avec des chinos et des hauts. Surtout Heritage, avec des denims dont le prix de vente oscillera entre 129 et 179 euros, doit permettre de convaincre les neo-jeanneurs. La marque est ainsi entrée chez La Réserve, qui a quatre magasins en région parisienne, et chez USA Concept.

"Cette structure de l’offre sera en place avec le printemps-été 2013", commente Walter Lahmi. Elle sera du coup au Mr Brown de juin et probablement même au Bread & Butter, car "le licencié pour les marchés allemand et néerlandais travaille en étroite collaboration avec Linda Textile".
Pour booster l’ensemble, Lee Cooper France a confié ses relations presse à Poulain&Proust, qui a dans son portefeuille notamment Desigual, Rip Curl, Salsa ou encore Hom. La marque a en parallèle ouvert en janvier son site de vente en ligne et souhaite implanter des corners modulables chez les détaillants. Fort de ce développement, Lee Cooper France, qui pilote également les marchés suisse et irlandais, compte d’ici à 3 ou 4 ans franchir la barre des 50 millions d'euros de chiffre d’affaires contre une quinzaine actuellement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com