×
6 687
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
3 févr. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lejaby: la CGT dénonce une "récupération politique mal venue"

Par
AFP
Publié le
3 févr. 2012

PARIS, 3 fév 2012 (AFP) - La fédération textile CGT a dénoncé vendredi une "récupération politique mal venue" du dossier Lejaby, dont sept salariées devaient être reçues dans l'après-midi à l'Elysée, rappelant que 350 emplois du fabricant de lingerie restent à sauver. Apprenant qu'une "poignée" des 93 salariés de l'usine d'Yssingeaux (Haute-Loire), qui doit être reprise par un fournisseur du malletier Louis Vuitton, allait être reçue "en grandes pompes à l'Elysée", la fédération CGT dénonce dans un communiqué "l'opération médiatique et de récupération politique à laquelle se livre le locataire de l'Elysée" Nicolas Sarkozy.

Si le sort d'Yssingeaux semble être réglé, celui des sites du fabricant de lingerie de Rillieux-la-Pape (Rhône), Bellegarde, Bourg-en-Bresse (Ain) et le Teil (Ardèche) ne le sont pas, souligne la CGT. Les deux usines de l'Ain et celle d'Ardèche, qui employaient au total quelque 200 salariés, ont fermé fin 2010. A Rillieux, 150 emplois doivent disparaître après la reprise mi-janvier de la société de lingerie en liquidation par un consortium mené par Alain Prost. Les productions sont petit à petit parties à l'étranger.

"Devant le refus de recevoir les déléguées des différents sites, la fédération est en droit de s'interroger fortement sur le sens profond du +show+ à l'Elysée" prévu vendredi, et elle considère que "l'heure n'est pas encore venue de se congratuler sur le dossier Lejaby".

La CGT demande aux pouvoirs publics d'étudier "sérieusement et rapidement" les propositions des différents repreneurs et de "créer les conditions afin de leur permettre de s'installer dans les territoires où Lejaby s'est retiré".

"Le sort du site d'Yssingeaux s'est réglé en 15 jours, nous pouvons espérer que le dossier des autres salariés du groupe soit réglé avec la même efficacité", poursuit-elle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.