×
Publicités
Publié le
22 oct. 2009
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les Parfums Suspendus lancent "l'Arbre à voeux"

Publié le
22 oct. 2009

Vous avez trouvé votre parfum ? Faites un voeu ! C’est la bonne idée des Parfums Suspendus qui, pour faire découvrir sa première collection, nous invitent à tester ses cinq fragrances et à associer celle de son choix à un souhait que l'on accrochera alors sur « l’Arbre à vœux ». Fini donc la pièce jetée dans la fontaine, rendez-vous plutôt dans les points de vente de la marque pour s’offrir une dose parfumée de promesse.


Les Parfums Suspendus

« Trois jours ou trois mois pour que le vœu se réalise une fois inscrit sur une feuille de l’arbre », explique par le menu Marc Gignoux, fondateur de la marque. Et en ces temps sensibles, on lui saurait gré d’ajouter quelques notes d’espoir à ses jus. Mais au-delà du coté rafraichissant, le concept est surtout efficace.

En effet, devant l’étendue de l’offre, choisir un parfum n’est pas toujours une mince affaire et chaque marque y va de ses moyens pour tirer son épingle du jeu. Ainsi, à l’ombre des grands lancements et des campagnes de communication d’envergures qui requièrent de lourds investissements, l’opération permet à la marque d’animer subtilement ses points de vente à moindre coût.

Pour autant, l’opération ne lui sera pas totalement indolore. Du 1er novembre au 24 décembre, pour chaque vœu recueilli, indépendamment de tout acte d’achat d’une fragrance Les Parfums Suspendus, dix centimes d’euros seront reversés à une association pour enfants dans le but de participer au financement de leurs rêves.

Pour l’heure, seuls les points de vente d’Italie et d’Irlande collaborent à l’événement sur les 200 que compte la marque dans le monde. Quant à la France, la marque est encore en pourparlers.


Première collection des Parfums Suspendus

Et si les parfums nous racontent souvent de belles histoires, chargées d’imaginaire, celle des Parfums Suspendus n’y fait pas exception. Fondée en septembre 2008 par Marc Gignoux, un ancien de Biotherm et de L’Occitane qui souhaitait « offrir des micro-instants de bonheur et voir les yeux des femmes briller » lorsqu’elles se parfumeraient, la marque doit son nom aux jardins extraordinaires de Babylone. Pour l’histoire, Nabuchodonosor II avait fait aménager des jardins en l'honneur de son épouse Amytis afin qu'ils lui rappellent la végétation de son pays d'origine et ce faisant, voulait recréer un univers de senteurs en un unique lieu.

De la légende, la marque a ainsi donné naissance à cinq fragrances - Tonka Ambrée & Edelweiss, Muguet Froissé & Coquelicot, Orchidée Pourpre & Musc Capiteux, Impatiente Royale de l’Himalaya & Rose et Flamboyant & Petitgrain. Des parfums des « contraires » comme l’explique Marc Gignoux, qui se concentrent sur des ingrédients souvent utilisés en parfumerie mais rarement mis en avant. L’idée : explorer de nouveaux territoires olfactifs, sans trop de complexité. Avec leurs accords surprenants, ici gourmands, là poivrés, ailleurs fleuris, les jus déclinent ainsi cinq grandes familles olfactives, pour que « tous les gouts y trouvent leur compte » comme l’explique le fondateur.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com