×
5 784
Fashion Jobs
Publicités

Les Petites : la marque reprise au tribunal par la société Dravex

Auteur :
Publié le
today 23 mai 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après avoir réussi à sortir d'une procédure de sauvegarde en 2015, la griffe féminine parisienne Les Petites est repassée devant le tribunal de commerce. Placée en redressement judiciaire en février dernier, la griffe vient de faire l'objet d'une cession. La marque est reprise, selon la publication judiciaire, par un acteur du commerce d'habillement en gros, Dravex.


Collection printemps-été 2018 - Les Petites


Tout juste constituée par Nachman Oks, également dirigeant de la société Rienales, qui exploite la marque masculine Kossons, dans le IIIe arrondissement de Paris, la société Dravex a pour secteur d’activité du commerce de gros.

Cette nouvelle entité s'appuie sur l'offre qu'elle a formulée pour reprendre Les Petites : elle porte sur quatorze des magasins de la marque (qui en recensait 24 au dernier décompte, après une première vague de fermetures), en plus du siège sis au 43, rue Montmartre, dans le IIe arrondissement parisien, du dépôt de Pantin, du corner dont dispose la griffe au Printemps Haussmann, d’une partie de ses stocks. L'offre validée par le tribunal inclut également la reprise de 85 des 117 salariés.

A noter que la griffe Zapa, qui avait déjà absorbé Chattawak pour convertir son réseau de boutiques en 2014, reprend également deux fonds de commerce Les Petites (rue de la Pompe et rue Vieille-du-Temple) et trois salariés y évoluant auprès du tribunal.

Contactées, les différentes parties impliquées dans l'acte de vente et d'achat ne souhaitent pas pour l'instant en dire plus sur cette opération. La question en suspens porte sur la volonté de Dravex derrière cette reprise : que Les Petites tournent une page nette ou bien s'inscrivent dans la continuité, malgré une structure allégée, en maintenant le couple de fondateurs, Richard et Isabelle Bénichou, lui comme dirigeant, elle comme styliste.

Fondée en 1992, rue Montmartre à Paris, la marque Les Petites revendiquait en 2016 un chiffre d'affaires consolidé de 12,5 millions d'euros pour 38 boutiques à l'époque. Pour tenter de retrouver la croissance, après une période de stabilité qui lui avait permis de sortir d'une procédure de sauvegarde, la marque féminine avait choisi, tout en restant haut de gamme, de baisser un peu ses prix.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com