×
Publié le
12 nov. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Levi Strauss annonce 500 suppressions de postes supplémentaires

Publié le
12 nov. 2014

L’objectif est clair : réduire les coûts annuels du groupe Levi Strauss & Co d’au moins 175 millions de dollars US (140 millions d’euros). Soit plus ou moins 10% de ses coûts par rapport à son exercice 2013, clos le 24 novembre 2013.

Levi Strauss choisi de sous-traiter une partie de ses services généraux à Wipro. Visuel Levi's.


Pour accomplir cette performance, la direction du groupe propriétaire de Levi’s et Dockers, menée par Chip Bergh, a créé l’"Initiative globale pour la productivité". Un plan de restructuration dont la première phase, qui s’est déroulée sur les huit derniers mois, visait à supprimer 800 postes au niveau mondial. Celle-ci concernait 20% des effectifs opérationnels du groupe hors boutiques et unités de production.

Celle-ci étant bien amorcée, voire conclue sur plusieurs régions, le groupe, qui boucle son exercice 2014 dans deux semaines, peut, comme l’avait souligné Fashionmag Premium cet été, annoncer la seconde phase.

Celle-ci vise la suppression de 500 postes. Levi Strauss & Co choisi en effet de sous-traiter un certain nombre de services centraux du groupe des  pôles ressources humaines, IT, financier, service client et relations consommateurs, au groupe Wipro Limited.

L’accord court sur cinq années pour au minimum 115 millions d'euros. La transmission des dossiers au groupe Wipro débutera dès le premier trimestre de l’exercice 2015 de Levi Strauss & co. Soit le mois prochain.

De nouveau, la direction souligne son intention de supprimer les postes intermédiaires de management ainsi que les doublons entre ses zones géographiques. Elle mise aussi sur une simplification de ses stratégies de planification, de mise sur le marché et de distribution.

"Nous faisons de solides progrès, souligne Harmit Singh, le directeur administratif et financier du groupe. Et je m’attends à ce que les mesures annoncées aujourd'hui nous aident à simplifier la façon dont nous travaillons, à améliorer nos niveaux de productivité, à accroître notre flexibilité et à réduire davantage nos coûts".

Pour l’heure, le groupe ne donne pas d’indications chiffrées sur la ventilation régionale de ces suppressions de postes.

Le groupe Levi Strauss compte quelque 2 600 magasins et shop-in-shops dans le monde et affichait un chiffre d’affaires de 3,76 milliards d’euros en 2013, pour un résultat opérationnel de 373 millions d’euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com