×
Publicités
Publié le
26 mars 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Levi Strauss & Co s’apprête à supprimer 800 postes dans le monde

Publié le
26 mars 2014

Rationalisation: le terme est au cœur du discours de Chip Bergh, PDG de Levi Strauss, depuis son arrivée mi-2011 à la tête de la maison-mère de Levi’s et Dockers. Régulièrement, depuis près de trois ans, l’ancien cadre de Procter & Gamble annonce des réorganisations de ses structures opérationnelles par régions ou par pays. Ainsi, Levi Strauss & Co Europe avait mis en place fin 2012 une procédure de licenciement collectif concernant 55 emplois sur les 300 postes de sa structure bruxelloise, selon la Libre Belgique.

Le groupe américain veut supprimer 20% de ses postes opérationnels hors retail et usines. Visuel Levi's.


Aujourd’hui c’est un plan, nommé "initiative pour la productivité globale" concernant 20 % des effectifs opérationnels mondiaux du groupe américain, hors effectifs dans les secteurs retail et industrie, qui est annoncé. La direction vise la suppression de 800 postes, soit 5% de effectifs globaux du groupe, dans les 12 à 18 prochains mois.

Cette initiative doit permettre au groupe de réaliser des réductions annuelles de coûts de l’ordre de 175 à 200 millions de dollars (127 à 145 millions d’euros), selon le communiqué.

La direction explique que les suppressions de postes concernent notamment des niveaux intermédiaires de management, la fin des doublons et le regroupement des activités par clusters dans chaque pays. L’impact devrait varier selon les pays et la mise en place du plan dépendra des obligations légales dans chaque pays.

Levi Strauss a présenté quatre axes clés dans cette réorganisation. Le groupe veut affiner son développement produit, sa planification et ses stratégies de mises sur le marché. Elle veut améliorer l’efficience de sa chaîne d’approvisionnement et de son réseau de distribution. Elle souhaite adopter des modèles de livraison moins coûteux et enfin appliquer des pratiques d’approvisionnement encore plus rigoureuses.

Le groupe revendique une présence dans 110 pays et un réseau de 2 800 boutiques dans le monde. En 2013, Levi Strauss a enregistré une hausse de chiffre d’affaires de 2 % à 3,449 milliards d’euros. Son résultat opérationnel est lui passé de 246 à 343 millions d’euros. Le groupe a cependant vu son résultat net trimestriel reculer sur le dernier trimestre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com