×
Publicités
Publié le
9 oct. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Li & Fung pourrait racheter le New-yorkais Synergies Worldwide

Publié le
9 oct. 2012

Le groupe hongkongais finaliserait actuellement les négociations de reprise de Synergies Worldwide, un sous-traitant américain qui viendrait renforcer Li & Fung sur le front de la fast fashion et de l’habillement discount.

Lifung.com

C’est ce qu’avance l’agence Reuters, tandis que les porte-paroles du groupe se refusent pour l’heure à commenter l’information. Ce rachat semblerait cependant logique, près de 60% des ventes de Li & Fung étant destinées au marché américain. C’est également pour le Hongkongais une chance de faire oublier la fragilisation de son titre suite au nouvel accord commercial passé avec l’enseigne Wal-Mart. Un contrat de sourcing un peu moins avantageux qui avait entraîné chez les investisseurs un doute sur la stabilité à long terme de l’entreprise.

Li & Fung est aujourd’hui à mi-chemin dans son plan de trois ans visant à atteindre les 1,5 milliard de dollars de profits opérationnels d’ici à 2013. Au premier semestre 2012, l’entreprise a connu une croissance de 4% de son chiffre d’affaires, à 9,1 milliards de dollars. Une hausse qui ne parvient pas à compenser la chute de 33% constatée en 2011 sur la même période. Et ces résultats interviennent en plein changement de présidence, Victor Fung ayant en mai cédé les commandes à son frère William Fung.

Géant international du sourcing, Li & Fung est à la tête des marques Frye, Mountrek, RJ Colt, Cerruti et Jilmar, JMI, Shubiz, Hardy Amies et autres. Ce à quoi il faut ajouter le sourcing du Chinois Li Ning, de l’Américain Liz Claiborne (Lucky Brand, Juicy Couture) et de l’Anglais Visage Group, dont il est propriétaire.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com