×
Par
AFP
Publié le
17 août 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Liberty Interactive, propriétaire de QVC, rachète Zulily pour 2,4 milliards de dollars

Par
AFP
Publié le
17 août 2015

Liberty Interactive, une holding du milliardaire américain John Malone, va racheter la boutique en ligne américaine Zulily pour 2,4 milliards de dollars et la marier avec sa filiale de téléachat et de vente en ligne QVC, ont annoncé lundi les sociétés concernées.



Zulily se veut un supermarché en ligne du vêtement et des accessoires pour la maison visant les mères de famille de la génération internet, un public plus jeune que celui auquel s'adresse globalement QVC. Le site, notamment connu pour faire régulièrement des ventes « flash » de produits de marque, affiche plus d'un milliard de dollars de chiffre d'affaires, et environ 56 % des achats sont réalisés depuis un appareil mobile.

Greg Maffei, le patron de Liberty Interactive, a salué en Zulily « une activité impressionnante (...) qui va parfaitement avec la philosophie de QVC. Une fois combinés sous l'ombrelle de Liberty, nous avons une opportunité incroyable pour faire plaisir aux acheteurs, de la télévision à l'Internet ».

QVC souligne dans un communiqué que l'ajout de Zulily lui permettra d'étendre son public à de jeunes mères de familles et d'accélérer dans le mobile. QVC et Zulily représenteront un chiffre d'affaires annuel combiné de plus de 10 milliards de dollars, dont 5 milliards seront réalisés en ligne.

La transaction, qui devrait être bouclée au quatrième trimestre, prendra la forme d'une offre publique d'échange, à laquelle les actionnaires fondateurs de Zulily ont d'ores et déjà promis d'apporter leurs 45 % du capital.

Liberty Interactive prévoit de verser l'équivalent de 18,75 dollars en numéraire et en actions par titre Zulily. C'est en-dessous du prix de 22 dollars auquel la société avait été introduite en novembre 2013 à la Bourse de New York. Zulily était monté ensuite jusqu'à plus de 70 dollars, avant de retomber lourdement.

La société compte parmi ses actionnaires le géant chinois du commerce en ligne Alibaba, entré au capital début mai lorsque l'action Zulily était au plus bas. Il avait dévoilé à l'époque une participation d'un peu plus de 9 %.

L'action Zulily, qui avait clôturé vendredi soir à 18,52 dollars, s'envolait de 47,37 % à 18,53 dollars lundi vers 16h GMT.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.