×
Publicités
Publié le
14 avr. 2017
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Liquides Imaginaires se teste dans les jardins du Palais-Royal

Publié le
14 avr. 2017

Depuis le 31 mars et jusqu’au 30 juin prochain, le label de parfumerie de niche Liquides Imaginaires se donne une boutique éphémère, installée dans les jardins du Palais-Royal, à Paris.


Façade de la boutique éphémère - Liquides Imaginaires


La marque installe son univers olfactif au 65 rue Montpensier, dans le Ier arrondissement de la capitale. L’objectif de ce pop-up ? Proposer « de nouveaux rituels olfactifs et des découvertes sensorielles », précise la griffe, qui souhaite y faire découvrir ses onze parfums, répartis en trois trilogies olfactives et vendus entre 130 et 600 euros selon la contenance.


Les trilogies des « Eaux-delà » et des « Eaux-Sanguines » - Liquides Imaginaires


Liquides Imaginaires est née en 2005 de la rencontre entre le designer Philippe Di Méo et David Frossard, fondateur du concept store multimarque Liquides, ouvert à Paris en 2013 et se concentrant sur la parfumerie de niche. Un segment porteur (+15 % en 2015), affichant une croissance supérieure au marché traditionnel de la parfumerie et sur lequel les grands groupes se positionnent désormais. En témoigne le récent rachat de la maison Francis Kurkdjian par le groupe LVMH.

Les flacons Liquides Imaginaires sont aujourd’hui distribués dans 150 points de vente à travers le monde, dont Le Bon Marché à Paris et le grand magasin Barneys à New York.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com