×
Publicités
Publié le
27 juin 2007
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Liz Claiborne se restructure

Publié le
27 juin 2007


Mexx 2007
Liz Claiborne se réorganise. Deux divisions voient le jour : Direct Brands et Partnered Brands. Refléter les différentes capacités, les talents, les critères d’investissements et la structure financière requise par ces deux entités et soutenir la nouvelle stratégie en phase d’être discutée : tel est le but de cette scission. Le changement ne s’arrête pas là puisque Liz Claiborne prévoit également un remaniement de son management.

Plusieurs rendez-vous sont pris avec les membres à la tête du management senior et Andrew C. Warren, qui sera en charge de l’équipe financière à partir du 9 juillet prochain. Une nomination qui ravit William L. McComb, PDG du groupe américain : « Nous sommes enchantés d’accueillir Andy. Il représente un énorme plus pour notre équipe et va nous enrichir de ses nombreuses expériences dans la finance et l’administration », commente-t-il.

« Cette décision établit la charpente de la structure organisationnelle, véritable soutien aux initiatives stratégiques que nous dévoilerons lors de notre réunion du 11 juillet 2007. L’étape est cruciale pour que Liz Claiborne devienne une entreprise plus efficace qui soit capable de naviguer dans un environnement en changement perpétuel », déclare William L. McComb.

« La nouvelle structure fait écho aux besoins distincts de nos marques directes et de nos marques partenaires qui ont outre des perspectives grandissantes, des exigences et des profils culturels qui leur sont propres », ajoute Trudy Sullivan, président de Liz Claiborne.

En ce qui concerne les marques directes, l’une des premières initiatives est de revoir toute la direction du groupe. Jill Granoff, autrefois président, devient vice-président de Direct Brands, et sera désormais en charge de Juicy Couture, Lucky Brand et Sigrid Olsen, ainsi que des débouchés de l’entreprise et des opérations de e-commerce. Il reportera à William L. McComb. La société va par ailleurs annoncer dans peu de temps le nom de celui ou celle qui prendra la tête de la marque Kate Spade, également sous l’autorité de William L. McComb.

Afin de clarifier les priorités et d’optimiser la croissance des marques directes, Juicy Couture, Kate Spade, Lucky Brand et Mexx comptent opérer une organisation verticale. Mais chacune des marques conserve ses propres départements marketing, licences et accessoires.

De leurs côtés, Pamela Skaist-Levy et Gela Taylor, les fondatrices de Juicy Couture, ainsi que Gene Montesano et Barry Perlman, à l’origine de Lucky Brand, garderont leur part d’implication qui s’étend de leur « expertise créative à leur vision du développement », indique le communiqué.


Sigrid Olsen collection 2007

Quant aux Partnered Brand (Liz Claiborne/Claiborne, Monet and the Moderate Department Store Brands, C&C California, Dana Buchman, Ellen Tracy, Enyce, Laundry by Design, Mac & Jac/Kensie, et Prana, JC Penney, Kohl's and Sears, DKNY Jeans et DKNY Active, Cosmetics et Fragrances), elles se voient chaperonnées par Ms. Sullivan. La stratégie ? Un rapprochement vers les consommateurs. Tous les efforts nécessaires vont être déployés pour le développement et la mise en lumière des produits fétiches de la clientèle, précise le communiqué.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com