×
Publicités
Publié le
11 avr. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lolë se met en quête de partenaires pour muscler son réseau en France

Publié le
11 avr. 2017

Löle veut s'appuyer sur des partenaires pour ouvrir des boutiques en France. La griffe canadienne d’activewear féminin a présenté pour la première fois son concept de boutique-atelier au récent Salon de la Franchise à Paris, dans l’optique de renforcer son maillage du territoire hexagonal.


L'intérieur de la boutique de Biarritz Bellevue. - Lolë


La griffe du groupe Coalision, née autour de la pratique du yoga, totalise pour l’heure six boutiques en Europe : cinq en France et une en Andorre. Deux unités sont situées à Biarritz, où est également établi son siège européen employant une vingtaine de personnes. Lolë est par ailleurs présente à Paris et Grenoble en propre, et a ouvert à Cannes avec un partenaire.

Référencée chez une vingtaine de multimarques en France, la marque fondée en 2002 par les Québécois Evelyne Trempe et Éric D'Anjou vise en premier lieu les grandes agglomérations que sont Bordeaux, Lyon, Lille, Nantes, Strasbourg et Marseille. L’objectif fixé est de cinq ouvertures de magasins en 2018, s’articulant autour du principe du "Lolë Atelier". La marque a tout intérêt à se positionner sur le marché, son compatriote Lululemon, affichant également des ambitions de développement européen.

Ce concept, qui pour se déployer nécessite un local d’une surface minimum de 80 mètres carrés, n’est pas seulement pensé comme un point de vente mais comme un lieu de vie et de pratique, programmant par exemple des séances de yoga ou des sessions de ventes privées. « Nous recherchons des personnes très bien insérées dans le tissu social de leur ville, nourrissant l’envie de créer un véritable réseau autour de leur atelier », expose Géraud Maréchal, directeur général EMEA de Lolë.

« L’objectif de ces Lolë Ateliers est de créer une communauté autour du bien-être en général. Même si nos produits sont techniques, la marque ne s’inscrit pas dans la performance ou la compétition à tout prix, et revendique une empreinte lifestyle », renchérit Charlie Desclaux, directrice commerciale et marketing de Lolë Europe. La griffe propose des vêtements mais aussi des accessoires de yoga et fitness incluant des tapis de sol, des sacs et des gourdes.

La marque ambitionne également d’ouvrir des points de vente ailleurs en Europe. « Nous ciblons deux marchés précis : la Suisse, notamment Zurich, et la Scandinavie où la tendance athleisure a un temps d’avance. Stockholm serait une bonne option pour débuter dans ces pays », relève Géraud Maréchal. En dehors de France et d’Andorre, Lolë compte une cinquantaine de boutiques, toutes implantées au Canada et aux Etats-Unis.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com