×
Par
AFP
Publié le
17 sept. 2010
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

London Fashion Week : plus de 200 créateurs dévoilent leurs collections

Par
AFP
Publié le
17 sept. 2010

LONDRES, 17 sept 2010 (AFP) - Plus de 200 créateurs britanniques et étrangers dévoilent à partir de vendredi leurs collections printemps-été 2011 sur les podiums de la London Fashion Week, au lendemain de la clôture de son équivalent new-yorkais.

66 shows vont se succéder pendant six jours dans le centre de Londres, dont les collections de Paul Smith ou Vivienne Westwood, aux côtés de nombreux couturiers prometteurs.

Le British Fashion Council (BFC), organisateur de l'événement, pense attirer plus de 10 000 acheteurs, photographes et journalistes tout au long de la semaine.

Si l'événement ne se hisse pas à la hauteur de ses concurrentes de Milan, Paris ou New York, il représente une contribution annuelle de 100 millions de livres (119 millions d'euros) à l'économie, selon les chiffres du BFC.

Plus largement, une étude a révélé que l'industrie de la mode contribuait au Royaume-Uni à hauteur de 21 milliards de livres à l'économie nationale, notamment à travers 816.000 emplois directs, auxquels s'ajoutent 16 milliards supplémentaires produits indirectement à travers l'informatique et le tourisme.

Au total, cette industrie représente 44 milliards d'euros, ce qui la place au quinzième rang des industries britanniques, équivalente en taille à l'agroalimentaire ou aux télécommunications.

Le président du BFC, Harold Tillman, qualifie la mode de "véritable success story britannique", mais ajoute qu'un "plan d'action national" est nécessaire pour soutenir son développement.

L'événement bi-annuel devait être inauguré vendredi par le défilé du créateur Paul Costelloe, dont la collection masculine est, selon ses dires, inspirée par la couturière française Madeleine Vionnet et par les styles des années 1920 et 1930 "réinterprétés de façon rock'n roll".

Ce premier jour est aussi l'occasion d'un "défilé durable" inédit à Londres, qui réunira des créations écologiques comme celles de Stella McCartney, People Tree ou Vivienne Westwood.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.