×
7 260
Fashion Jobs
CITY ONE
Juriste - Chargé RH H/F (Paris 17Ème)
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Projet Senior Relation Client - H/F CDI
CDI · SAINT-DENIS
GROUPE BEAUMANOIR
Gestionnaire d'Application (H/F)
CDI · SAINT MALO
HERMES FEMME
Responsable de Collection- Chaussures Femme
CDI · PANTIN
LEVI STRAUSS & CO
Key Account Manager Sport (H/F)
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Responsable Relation Clients H/F
CDI · SAINT-OUEN
UPTOO
Responsable Commercial – Paris – Emballage de Luxe Sur Mesure (H/F)
CDI · PARIS
PRINTEMPS
Manager Des Ventes H/F
CDI · LE CHESNAY
PLACE DES TENDANCES
Poste de Développeur Back-End H/F
CDI · PANTIN
CONFIDENTIEL
Directeur Regional H/F
CDI · PARIS
APPROACH PEOPLE
Responsable RH Retail - Bayonne (64)
CDI · BAYONNE
STEPHANE ROLLAND PARIS
Direction Commerciale Maroquinerie
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Digital
CDI · PARIS
HERMES
Responsable du Contrôle de Gestion
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Chargé(e) Administration du Personnel (H/F)
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Technicien Support de Proximite Retail
CDI · PARIS
UN JOUR AILLEURS
Responsable Mise en Place de Production H/F
CDI · PARIS
PAULE KA
Responsable Visuel Merchandising (H/F)
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Responsable Formation France, Univers Nouvelles Technologies &Design
CDI · PARIS
MICHAEL PAGE
Responsable Paie et Contrôle de g. Sociale H/F
CDI · PARIS
FYTE
Directeur Commercial Retail f/h
CDI · ROMAINVILLE
CELIO
Chef de Projet Conception et Fabrication Vitrine H/F
CDI · SAINT-OUEN

Louis Vuitton reste la marque française la plus puissante, selon Millward Brown

Par
AFP
Publié le
today 9 juin 2016
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Google reprend à Apple la palme des marques les plus valorisées au monde. L'innovation, les revenus de la publicité et l'essor dans le domaine du cloud valent au géant de l'Internet son retour en tête du classement « BrandZ Top 100 ». Côté français, Louis Vuitton domine de nouveau cette année, devant L'Oréal et Hermès.


Louis Vuitton - Fall-Winter2016 - Womenswear - Paris - © PixelFormula


Google caracole depuis des années aux premiers rangs du palmarès établi par la société d'études de marchés Millward Brown et l'agence WPP. Celui-ci établit la valeur des marques d'après des sondages auprès de consommateurs, en complément aux données financières.

Le classement 2016 publié mercredi valorise le numéro un mondial des moteurs de recherche à 229,2 milliards de dollars (221,7 milliards de francs), soit un bond de 32 % par rapport à l'an dernier. Apple glisse au second rang. La marque à la pomme a vu sa valeur se réduire de 8 % sur un an, à 228,4 milliards.

Microsoft a pu défendre sa 3e place d'un sondage à l'autre, avec une valeur estimée à 121,8 milliards de dollars (+5 %). Pour les marques les plus puissantes de la planète, l'exercice s'avère stable, en dépit des tumultes sur les marchés financiers et du ralentissement chinois, observent les auteurs.

Le mastodonte américain des télécoms AT&T a étoffé sa valeur de 20 %, à 107,4 milliards de dollars, se hissant de deux places à la quatrième. Les labels qui ont su innover et le montrer aux consommateurs se sont en particulier distingués.

Facebook remonte ainsi de la 12e à la 5e position (+44 % à 102,5 milliards de dollars), faisant son entrée au « top 10 ». Du coup Visa perd une place et se retrouve 6e. La plate-forme de commerce en ligne Amazon bondit elle aussi, de la 14e à la 7e place (+59 %, à près de 99 milliards).

Du côté des marques françaises, Louis Vuitton est en tête, en 30e position au classement général. La marque de luxe est suivie de L'Oréal (36e), Hermès (44e) et Orange (53e).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.