×
5 039
Fashion Jobs
CHRISTIAN DIOR COUTURE
Gestionnaire de Stock - Réseau Parisien - F/H
CDI · PARIS
GROUPE GPE
Responsable Acquisition H/F CDI
CDI · MONTREUIL
FALCONERI
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Paris/Ile-de-France
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Chargé Des Performances Digitales (H/F) - Paris 9ème
CDI · PARIS
PVH CORP.
Technicien Informatique (M/F/X) - Tommy Hilfiger & Calvin Klein - Paris - CDI
CDI · PARIS
ISABEL MARANT
Sales Coordinator Apac
CDI · PARIS
BONTON
Chef de Produit Junior (H/F)
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture Retail (H/F)
CDI · PARIS
HUGO BOSS FRANCE
Supervisor Stock - Roubaix H/F
CDI · ROUBAIX
HERMES
CDI - Chargé de Stock (H/F) - Biarritz
CDI · BIARRITZ
HUGO BOSS FRANCE
After Sales Manager H/F
CDI · PARIS
BLUEMARBLE
Chef de Produit
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Chef de Produit Développement PAP H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Directeur Régional (H/F) – Mode – CDI - Paris
CDI · PARIS
PROJECT X PARIS
Responsable de Réseau de Franchises Europe
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
THE NETWORKERS
Directeur Retail H/F
CDI · MASSY
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Gestionnaire Stock Retail H/F
CDI · PARIS
GROUPE CITY ONE
Chargé Des Relations Sociales H/F (Roissy)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
GALERIES LAFAYETTE - CB
Acheteur Exploitation et Travaux H/F
CDI · PARIS
TEZENIS
Animateur Régional Des Ventes - CDI - Paris (H/F)
CDI · PARIS
HERMES
CDI - Information Security Officer (Riso) - H/F
CDI · PIERRE-BÉNITE
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Logistic & Supply Project Manager H/F
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
8 mars 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Louis Vuitton s'en prend à l'affiche d'un colloque d'une faculté américaine

Par
AFP
Publié le
8 mars 2012

PARIS, 8 mars 2012 (AFP) - Le malletier français Louis Vuitton, un emblème du luxe mondial, s'en est pris à la faculté de droit de Pennsylvanie en raison d'une affiche détournant sa célèbre toile monogramme, éditée précisément pour un colloque consacré à la question de la propriété intellectuelle dans la mode.

Pour illustrer ce sujet, au programme le 20 mars à Philadelphie, l'affiche détourne la toile monogramme de Vuitton en incorporant des "C" entourés d'un cercle, symbole du Copyright, et entremêle des "T" et "M" pour "trademark", là où figurent normalement les "L" et "V" mêlés de la maison Vuitton.

Cette dernière n'a pas apprécié l'initiative. L'université de droit américaine a reçu un courrier musclé de la part d'un avocat américain de Vuitton, a appris l'AFP jeudi.

Vuitton souhaite toutefois parvenir à un règlement à l'amiable: des "conversations amiables" ont été engagées avec le doyen de la faculté, ont indiqué à l'AFP des sources proches du dossier.

Le doyen aurait, lui, invité l'avocat de Vuitton à participer au colloque.

Fer de lance du numéro un mondial du luxe LVMH, Louis Vuitton a pour habitude de défendre bec et ongles toute atteinte à l'image de sa marque, qu'il s'agisse des nombreuses contrefaçons dont il est victime comme d'utilisations dans le domaine artistique. Il considère que la lutte doit être menée par principe sur tous les plans.

L'un des derniers cas en date est une plainte déposée en décembre contre les studios de cinéma Warner Bros. Vuitton les accuse de nuire à sa marque en montrant dans la comédie "Very Bad Trip 2", sortie au printemps 2011, des copies de ses fameux bagages.

Ironisant, le site internet Numerama vient d'attribuer à Vuitton le "prix Abuzip" qu'il a créé pour dénoncer la politique de "défense abusive" d'une marque. Selon lui, Vuitton ne craint pas "d'être à la fois dans l'absurdité la plus totale et de se mettre à dos ceux qui précisément défendent ses droits".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.