×
7 073
Fashion Jobs
HAPPY BEAUTY
Reponsable d'Institut de Beauté
CDI · POINTE-À-PITRE
ETAM
Gestionnaire Logistique H/F
CDI · CLICHY
BZB
Contrôleur de Gestion Achats H/F
CDI · ROUBAIX
HERMES
CDI - Responsable de Stock, Flux et Approvisionnement (H/F)
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Toulon
CDI · TOULON
KENZO
Responsable Visuel Merchandising (H/F)
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Responsable E-Commerce H/F
CDI · PARIS
HERMES
CDI - Chef de Produit Sacs Homme & Voyage (H/F)
CDI · PANTIN
HERMES
CDI - Chef de Produit Équitation (H/F)
CDI · PARIS
HERMES
Stage - Expérience Client et Commandes Spéciales (H/F)
CDI · PANTIN
IZIPIZI
Sales Administration Executive
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Produit Acheteur Maroquinerie H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Gestionnaire Transport Btb - H/F
CDI · SAINT-DENIS
CONFIDENTIEL
Attache(e) Commercial Wholesale Sud-Est France H/F
CDI · AIX-EN-PROVENCE
UNODE50
Chef de Secteur Joaillerie
CDI · MONTPELLIER
DCM JENNYFER
Chef de Produit / Acheteur (H/F)
CDI · SAINT-OUEN
SWAROVSKI
CDI - Senior Key Account Manager Swarovski Optik (H/F) - Paris
CDI · PARIS
FROM FUTURE
Responsable Marketing & Chef de Projet Image (H/F)
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
PVH CORP.
Sales Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Talange - CDI 35h
CDI · TALANGE
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet Ppo - Project Product Owner H/F
CDI · SIGNES
LACOSTE
Responsable Des Ventes (CDI) - Champs Elysees F/H
CDI ·
TOMMY HILFIGER
Key Account Manager (M/F/X) – Calvin Klein CDI
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
1 mars 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Luxottica : bénéfice net en hausse de 5,8 % en 2016, supérieur aux attentes

Par
AFP
Publié le
1 mars 2017

Le groupe italien Luxottica, leader mondial des lunettes haut de gamme qui doit prochainement fusionner avec le français Essilor, a annoncé mercredi avoir enregistré une hausse de 5,8 % de son bénéfice net en 2016, à 850 millions d'euros. Ce chiffre est supérieur aux attentes : selon le consensus Factset Estimates, les analystes tablaient sur 832 millions d'euros.

Le groupe italien a le sourire - Luxottica


Son chiffre d'affaires a lui progressé de 2,8 %, à 9,08 milliards d'euros, en ligne avec les attentes. La progression à taux de change constants s'élève à 3,9 %, au-dessus de la fourchette donnée par le groupe, qui visait une augmentation de 2 à 3 %, et ce, s'est-il félicité, « malgré un environnement économique plus incertain ».

Le groupe avait indiqué prévoir que le résultat opérationnel ajusté et le résultat net ajusté soient alignés sur la croissance des ventes, soit un net ralentissement, Luxottica ayant eu ces dernières années l'habitude de tabler sur un rythme deux fois supérieur à la croissance des ventes. Les ventes ajustées ont progressé de 0,8 %, le bénéfice net ajusté de 3,3 %, mais le bénéfice opérationnel ajusté a baissé de 0,7 %.

« Nous sommes très satisfaits des résultats 2016. Dans une année de grands investissements et d'initiatives visant à améliorer la qualité et la compétitivité du groupe sur le long terme, nous avons enregistré des ventes et un bénéfice net record », se sont félicités le président exécutif de Luxottica, Leonardo Del Vecchio, et son directeur général, Massimo Vian, cités dans le communiqué. « Les choix courageux entrepris ces deux dernières années et les investissements visant offrir des produits et services toujours meilleurs et plus innovants se reflètent en particulier dans les chiffres des derniers mois de l'année, avec une amélioration surtout en Amérique du Nord », ont-ils ajouté.

« Luxottica peut regarder l'avenir avec enthousiasme face aux défis et aux opportunités à saisir et avec la sérénité d'être une entreprise plus forte, plus efficace et plus rapide dans la prise de décisions », ont souligné les deux dirigeants, en affirmant que le groupe avait « des stratégies claires et des marques fortes ».

Luxottica, propriétaire de Ray Ban et Oakley, a engagé en 2015 une simplification de son organisation pour améliorer sa flexibilité et sa rapidité d'exécution. Il doit fusionner d'ici fin 2017 avec Essilor, numéro un mondial des verres ophtalmiques, pour former un leader mondial de l'optique avec une capitalisation boursière de plus de 50 milliards d'euros. La future entité, dont le siège social sera basé en banlieue parisienne, à Charenton-le-Pont (Val-de-Marne), où est déjà installé Essilor, pèsera 16 milliards d'euros de chiffre d'affaires et comptera plus de 140.000 employés dans le monde. « En faisant abstraction du rapprochement avec Essilor, nous confirmons que 2017 sera une année de nouvelle croissance pour le groupe », ont conclu Leonardo Del Vecchio et Massimo Vian.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.