×
Publicités
Publié le
13 oct. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Luxottica : Massimo Vian devrait remplacer l'actuel patron Enrico Cavatorta

Publié le
13 oct. 2014

La succession d’Andrea Guerra, le manager qui a dirigé avec succès Luxottica pendant dix ans avant de laisser le groupe cet été, semble plus difficile que prévue. Nommé début septembre co-CEO en charge des fonctions d'entreprise, Enrico Cavatorta a donné sa démission. Un conseil d'administration a été convoqué ce lundi dans la soirée pour entériner cette démission et procéder à la nomination d’un nouveau CEO, a annoncé le groupe de lunetterie italien dans un communiqué dimanche soir.

Massimo Vian devrait être nommé à la tête de Luxottica (Photo : Ansa)


Selon la presse italienne, Enrico Cavatorta, qui travaillait depuis 15 ans chez Luxottica, où il avait été directeur financier et directeur général avant d’être promu le mois dernier co-CEO, serait en désaccord avec le fondateur et président du groupe Leonardo Del Vecchio sur le management du groupe.

Le rôle de plus en plus important pris par le consultant externe spécialisé en informatique Francesco Milleri, considéré comme un proche de Leonardo Del Vecchio et de son épouse Nicoletta Zampillo, serait au centre du différent. Toujours selon la presse italienne, d’autres managers seraient sur le départ.

C’est Massimo Vian, l’actuel COO de Luxottica, que le conseil d’administration proposera dans la soirée pour prendre le poste de co-CEO en charge des opérations et des produits. Il sera aussi chargé, par intérim, des fonctions d'entreprise et marchés, dans l'attente de la nomination d'un responsable à plein temps.

Le groupe, en quête d’un manager pour assumer ce rôle depuis des semaines, précise que le processus de recherche d'un candidat "avance, et repose sur une liste de candidats de haut niveau". Selon la presse italienne, le manager de Chanel John Galantic, qui aurait été pressenti pour ce poste, aurait décliné l’offre.

Depuis le départ d’Andrea Guerra, est revenu sur le devant de la scène le poids de Leonardo Del Vecchio dans la gestion de l’entreprise, ainsi que la délicate question de l’équilibre au sein de l’actionnariat et de la succession du président, qui aura 80 ans en mai prochain. Dans son communiqué, Luxottica confirme à ce titre "qu’est à l’étude la réorganisation de Delfin, la société contrôlant Luxottica Group". Cette dernière, qui détient 66,5 % de Luxottica, est actuellement détenue par Leonardo Del Vecchio et ses six enfants.

Cette énième changement à la tête de l’entreprise et ces "discussions familiales" n’ont pas manqué d’inquiéter le marché. Le titre Luxottica est allé jusqu’à perdre 10 % à la Bourse italienne dans la matinée de la séance du lundi 13 octobre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com