×
Publicités
Par
AFP
Publié le
1 sept. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Luxottica se sépare après dix ans de son patron Andrea Guerra

Par
AFP
Publié le
1 sept. 2014

Luxottica va se séparer de son administrateur délégué Andrea Guerra, qui occupait ce poste depuis dix ans, selon un communiqué lundi à l'issue d'un conseil d'administration. Le groupe mettra en place pour le remplacer un nouveau modèle de gouvernance reposant sur deux personnes, qualifiées de "co-CEO" : l'une sera chargée des "marchés" et l'autre des "fonctions d'entreprise", ce qui devrait lui assurer "une meilleure gestion du groupe, qui a rapidement crû en taille, complexité et présence mondiale ces dernières années", note Luxottica.


Andrea Guerra.



Enrico Cavatorta, actuel directeur financier et directeur général, a été nommé co-CEO en charge des fonctions d'entreprise, et occupera également par intérim l'autre poste en attendant la nomination d'un responsable permanent venu de l'extérieur, indique Luxottica. "Le processus de recherche est en cours", note le communiqué.

Le départ de Andrea Guerra avait largement fuité dans la presse ces dernières semaines : "Suite à une période de débat avec le président (du groupe) Leonardo del Vecchio, au sujet de la stratégie et de la direction à venir du groupe, Andrea Guerra quitte son poste d'administrateur délégué après dix années (...). Il a contribué à renforcer la présence du groupe et de ses marques sur le marché, obtenant d'excellents résultats", explique le groupe.

La presse italienne avait fait état ces derniers jours de désaccords entre Andrea Guerra et Leonardo Del Vecchio sur une série de thèmes, et notamment l'intérêt supposé pour la politique d'Andrea Guerra, pressenti au début de l'année pour entrer dans le gouvernement de Matteo Renzi. Ces révélations avaient pris de court les investisseurs, qui considèrent Luxottica comme l'une des plus belles réussites du monde de l'entreprise italien ces dernières années. Andrea Guerra bénéficiera d'une prime de départ de 10 millions d'euros, selon le communiqué.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.