×
Par
AFP
Publié le
1 mai 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Luxottica : une progression des ventes portée par Ray Ban

Par
AFP
Publié le
1 mai 2017

Le groupe italien Luxottica, leader mondial des lunettes haut de gamme qui doit prochainement fusionner avec le français Essilor, a annoncé vendredi une hausse de 5,2 % de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 2,38 milliards d'euros, et confirmé ses prévisions pour 2017.

Ray Ban affiche une progression - Ray Ban


Cette progression a été portée par « la forte performance du groupe en Europe et en Amérique latine, par un environnement favorable en matière de taux de change et par l'excellente performance de la marque Ray Ban », a expliqué Luxottica dans un communiqué. La progression à taux de change constants s'élève à 1,9 %.

L'Amérique du nord reste le principal marché du groupe, qui y a réalisé 60 % de son chiffre d'affaires. Suivent l'Europe (20 %) et l'Asie-Pacifique (13 %).

Le président exécutif de Luxottica, Leonardo Del Vecchio, et son directeur général, Massimo Vian, se sont félicités de ces résultats « positifs » marqués par « une hausse des ventes en ligne avec les estimations et une amélioration des marges ».

Grâce aux changements réalisés ces 12 derniers mois, en terme d'organisation notamment, « Luxottica est une entreprise encore plus forte et plus compétitive », ont-ils ajouté.

Le groupe a confirmé ses objectifs pour 2017, à savoir notamment une croissance à un chiffre des ventes (dans une fourchette basse-moyenne) à taux de change constants.

S'exprimant lors de l'assemblée générale des actionnaires, Leonardo Del Vecchio a pronostiqué pour 2018 « une accélération tant du chiffre d'affaires que des bénéfices », en estimant que « la croissance des bénéfices serait le double de celle du chiffre d'affaires ».

Il a indiqué que la politique fiscale du président américain, Donald Trump, devrait profiter à Luxottica, en précisant que le groupe ne devrait pas souffrir du Brexit.

Luxottica doit fusionner d'ici fin 2017 avec Essilor, numéro un mondial des verres ophtalmiques, pour former le leader mondial de l'optique avec une capitalisation boursière de plus de 50 milliards d'euros.

La future entité, dont le siège social sera basé en banlieue parisienne, à Charenton-le-Pont (Val-de-Marne), où est déjà installé Essilor, pèsera plus de 15 milliards d'euros de chiffre d'affaires et comptera plus de 140.000 employés dans le monde.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.