×
Publicités
Publié le
28 août 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

LVMH a obtenu une Cdac pour 1700 m2 place Vendôme

Publié le
28 août 2014

Au cœur de l’été, dans la deuxième quinzaine de juillet, le groupe LVMH a obtenu une Cdac favorable pour une surface commerciale de plus de 1700 m2 place Vendôme… En fait, à l’angle du 2-4 place Vendôme et du 356 rue Saint-Honoré, un emplacement de premier plan au cœur du Paris du luxe et notamment de la joaillerie, baptisé hôtel Heuzé de Vologer.

L'hôtel Heuzé de Vologer à l'angle de la place Vendôme et de la rue Saint-Honoré.



En fait, le groupe de luxe est propriétaire des murs de l’immeuble depuis 2011, qu'il aurait payés plus de 200 millions d'euros, selon des informations circulant à l'époque.

Le rez-de-chaussée est ou était occupé par Richard Mille, Saint-Charles, Buccellati, Damiani, Guerlain (propriété de LVMH)…

Depuis le rachat, la société présidée par Bernard Arnault aurait engagé des procédures d’éviction des actuels locataires. Certains ont déjà quitté les lieux, d’autres sont en recherche de nouveaux emplacements.
 
Buccellati, une des plus grandes surfaces, n’aurait pas prévu un déménagement prochain même si, pour certains, la fin de son bail serait proche. A l'époque, le célèbre joaillier italien avait dit qu'il entendait se battre pour rester.
 
Reste à savoir évidemment quelle griffe pour quel produit LVMH va installer sur une telle surface. Le  groupe de luxe est déjà fortement représenté sur la place avec notamment Bulgari au 25, Chaumet au 12, Fred au 7 et, récemment arrivé, Vuitton au 23.
 
Là aussi, selon certaines informations, l’endroit serait destiné à Bulgari, acquis par LVMH en 2011, et à qui le groupe entendait donner une maison digne de ses ambitions. Aujourd’hui, à la communication de LVMH, la discrétion est de mise.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com