×
5 683
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
7 mai 2009
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

LVMH : changement de PDG chez l'horloger suisse Zenith

Par
AFP
Publié le
7 mai 2009

Jean-Frédéric Dufour, un dirigeant de l'horloger-joaillier suisse Chopard, va prendre la tête de son concurrent Zenith à compter du 1er juin, en remplacement de Thierry Nataf, a annoncé jeudi 7 mai sa maison mère, le numéro un mondial du luxe LVMH.


Montre Zenith

M. Dufour dirigeait depuis 2001 le développement des produits chez Chopard, après avoir assuré diverses responsabilités chez les horlogers Swatch et Ulysse Nardin notamment.

Sa "très solide expérience" dans le secteur "constitue un atout pour poursuivre le développement mondial de la Manufacture Zenith", s'est félicité Philippe Pascal, président de la division montres et joaillerie de LVMH, cité dans un communiqué.

L'arrivée de M. Dufour à la tête de Zenith intervient alors que la marque de luxe est rattrapée par la crise économique. Elle a procédé depuis le début de l'année à la suppression de vingt-quatre postes, sur les 2 000 que compte la division horlogerie-joaillerie de LVMH à travers le monde.

La réduction d'effectifs s'est faite via des non-remplacements.

La branche horlogerie-joaillerie de LVMH a accusé un repli de 2 % de son chiffre d'affaires en 2008 à données organiques.

Outre Zenith, LVMH détient les marques suisses Tag Heuer et Hublot, françaises Chaumet, Dior Montres et Fred, et britannique de Beers.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.