×
Publicités
Par
AFP
Publié le
12 févr. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

LVMH confirme la nomination du patron de TAG Heuer à la tête de Bulgari

Par
AFP
Publié le
12 févr. 2013

Paris, 12 fév 2013 (AFP)- Le numéro un mondial du luxe LVMH a confirmé mardi avoir nommé Jean-Christophe Babin, le président et directeur général de TAG Heuer, à la tête du joaillier italien Bulgari, acquis en 2011 par LVMH. Jean-Christophe Babin prendra ses fonctions à Rome de directeur général de Bulgari "au cours du premier semestre 2013", a précisé LVMH dans un communiqué.L'intéressé en avait fait l'annonce auparavant au quotidien suisse Le Temps. "C'est un magnifique défi que je me réjouis de relever. Bulgari, après Louis Vuitton, est l'une des entités les plus importantes du groupe", a-t-il déclaré, cité par le journal de Genève.

Jack Heuer, président honoriare de Tag Heurer voit Jean-Christophe Babin rejoindre Bulgari. Visuel Tag Heuer.


Le patron de TAG Heuer, l'une des pépites de LVMH, va ainsi remplacer aux commandes de Bulgari Michael Burke, qui avait été nommé en décembre à la présidence de la locomotive Louis Vuitton - pour remplacer au pied levé Jordi Constans, malade.

En attendant l'entrée en fonction de Jean-Christophe Babin, c'est Francesco Trapani, qui dirige la division Montres et joaillerie de LVMH et qui est issu des rangs de la famille Bulgari, qui assure l'intérim à la tête du joaillier italien.

Jean-Christophe Babin, diplômé de HEC et qui dispose de la double-nationalité française et italienne, dirigeait TAG Heuer depuis douze ans. Il a rejoint LVMH en 2000 et TAG Heuer a depuis lors connu "un développement remarquable", souligne le communiqué de LVMH. Père de 5 enfants, il partagera son temps entre Rome, siège historique de Bulgari, et Neuchâtel, où l'entreprise dispose d'un site regroupant diverses activités (horlogerie et parfumerie notamment). Cet ancien de Procter & Gamble, Boston Consulting Group, Henkel ou encore Benckiser aura pour mission de poursuivre la montée en régime du poids lourd de la division Montres & Joaillerie de LVMH.

Le groupe de Bernard Arnault avait déboursé au total 4,3 milliards d'euros pour acquérir Bulgari.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.