×
Publicités
Par
AFP
Publié le
23 mai 2017
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

LVMH dépose son projet d'offre publique sur Christian Dior

Par
AFP
Publié le
23 mai 2017

Paris, 23 mai 2017 (AFP) - Le numéro un mondial du luxe LVMH a annoncé mardi avoir déposé son projet d'offre publique sur la maison de couture Dior auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF), nouvelle étape d'une opération destinée à simplifier sa structure.

archiv


Comme annoncé fin avril, LVMH prévoit d'acquérir la société Christian Dior Couture, filiale à 100% de la holding Christian Dior SA, pour 6,5 milliards d'euros.

En parallèle, Semyrhamis, la société du groupe familial Arnault, qui contrôle 74% de Christian Dior SA, propose de racheter la totalité des parts minoritaires pour monter à 100% via cette offre publique simplifiée.

"Au vu des conclusions de l'expertise indépendante confirmant le caractère équitable des termes de l'offre et suite à l'avis favorable du comité ad hoc composé d'administrateurs indépendants, le Conseil d'administration de Christian Dior, qui s'est réuni le 22 mai 2017, recommande à l'unanimité aux actionnaires de Christian Dior d'apporter leurs actions à l'offre", souligne un communiqué.

Le dépôt du projet auprès de l'AMF "permet, sous réserve de la décision de conformité de l'Autorité des marchés financiers, de confirmer le calendrier annoncé le 25 avril 2017 prévoyant l'ouverture de l'offre dans le courant du mois de juin 2017", ajoute le document.

jum/fpo/ggy

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.