×
Publicités
Publié le
13 mars 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

LVMH Prize nomme ses douze finalistes

Publié le
13 mars 2014

Les douze finalistes du premier prix LVMH ont été révélés jeudi 13 mars par le numéro un mondial du luxe. Les trente demi-finalistes venus du monde entier à Paris ont rencontré le jury d'experts au siège du groupe les 26 et 27 février dernier, afin de présenter leur travail à des pointures telles que Nicolas Ghesquière, Anna Wintour, Karl Lagerfeld, Humberto Leon & Carol Lim, Raf Simons et Riccardo Tisci.

Comme espéré, le panel de finalistes est très éclectique et représente la jeune création dans toute sa diversité. Il comprend aussi trois designers menswear: le label street new-yorkais Hood By Air, le Belge à New York Tim Coppens et enfin l'Allemand à Paris Tillmann Lauterbach. Connaissant l'intérêt du marché pour le segment menswear et les efforts déployés ces derniers temps par LVMH pour développer Berluti notamment, ces griffes masculines minoritaires dans la liste ont toutes leurs chances d'intéresser le jury lors de la finale...


"Il a été très difficile de faire un choix, a déclaré Delphine Arnault. J'ai pu apprécier leur travail exceptionnel en les rencontrant individuellement lors de leur venue à Paris, de même que Bernard Arnault, plusieurs membres du jury, tels que Nicolas Ghesquière, Karl Lagerfeld, Humberto Leon, Carol Lim, Raf Simons et Riccardo Tisci, et de nombreuses personnalités invitées."

Le prix insiste sur le caractère international de cette shortlist, dont les membres sont originaires de Belgique, France, Italie, Allemagne, Irlande, Inde, Russie, Canada et des Etats-Unis. C'est le cas du label Suno qui bénéficie depuis quelques saisons du soutien du CFDA au travers du showroom Americans in Paris, ainsi que du Canadien Chris Gelinas et sa marque "CG", qui présentait sa seconde collection.



Par ailleurs, on notera la présence d'une griffe émergente basée entre Bombay et Londres, Miuniku - semi-finaliste du dernier prix H&M - et de la créatrice russe en vogue Vika Gazinskaya.

Deux créateurs déjà très appréciés sont issus de la scène britannique, Thomas Tait et Simone Rocha, déjà en vitrines chez Dover Street Market et Colette, entre autres. Enfin, saluons la présence des Français Jacquemus et Atto, le label de Julien Dossena, actuel directeur artistique de Paco Rabanne et chouchou de Carine Roitfeld.

Ces douze jeunes talents rencontreront le jury une dernière fois le 28 mai prochain, afin que celui-ci élise le lauréat de l'édition 2014. Ce dernier remportera la somme de 300 000 euros pour développer sa marque.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com