×
5 786
Fashion Jobs
Publicités

LVMH souhaiterait vendre Donna Karan

Publié le
today 21 juil. 2016
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Décidément, le groupe LVMH est au centre de nombre de rumeurs. Après le départ envisagé par Bernard Arnault de Nicholas Ghesquière de la direction artistique de Louis Vuitton, et toutefois démenti par le groupe français, c’est cette fois Page Six du New York Post qui croit savoir que le leader mondial du luxe souhaiterait se séparer de Donna Karan.
 

DKNY - Fall-Winter2016 - Womenswear - New York - © PixelFormula


LVMH a acquis la société américaine en 2001. Celle-ci, sous la direction de sa fondatrice et directrice artistique, Donna Karan elle-même, fut l'un des fleurons de la mode américaine du siècle dernier, parallèlement à Calvin Klein. Avec une silhouette faite de basiques chic à travers deux griffes DKI et DKNY.
 
Seulement, aujourd’hui, le groupe français de luxe peine à rendre son lustre à la marque. Le duo à la direction artistique, Maxwell Osborne et Dao-Yi Chow, qui a par ailleurs sa marque, Public School, n’aurait pas fait bondir les ventes. Donna Karan elle-même a quitté la société l’an dernier. Récemment, en mars dernier, le Chief Image Officer, Hector Muelas, ex-Apple, recruté il y a moins d’un an, a démissionné.

Selon Page Six, LVMH rechercherait un repreneur américain, sans doute plus à même de relancer la griffe new-yorkaise. Avec d’ores et déjà un nom ciblé (PVH, propriétaire de Calvin Klein et Tommy Hilfiger, ndlr) 
 
Faut-il voir dans ces rumeurs autour des griffes du secteur du luxe une conséquence du ralentissement du marché ? Nul doute en tout cas que les difficultés qu’elles connaissent conduisent les Maisons à s’interroger sur l’adaptation de leur stratégie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com