×
6 317
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
6 mars 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

LVMH va lancer son grand magasin virtuel

Publié le
6 mars 2017

LVMH est en train de travailler à un projet e-commerce ambitieux, avec l’idée de proposer un « Net-A-Porter » à la française, a indiqué à FashionNetwork une source proche du dossier. Les contours du projet sont en phase de définition.

Louis Vuitton, printemps-été 2017 - © PixelFormula


Avec ses 16 maisons de mode et maroquinerie, dont Louis Vuitton, Christian Dior et Céline, ses sept labels de montres et joaillerie, et ses neuf marques de parfums, le géant du luxe français, qui a clos une années 2016 record avec un chiffre d’affaires de 37,6 milliards (+5 % par rapport à 2015), a le poids pour se lancer dans un chantier d’une telle envergure.

Ce grand magasin virtuel du luxe devrait débarquer sur la Toile dès avril-mai, pour un lancement test en douceur, avant une inauguration officielle prévue pour juin, selon nos informations. Sollicité par FashionNetwork, LVMH a préféré se retrancher derrière un « no comment ».

Cette plate-forme accueillera aussi bien les griffes du groupe que des marques créateur ou de luxe accessible. LVMH, qui compte aussi dans son portefeuille le Bon Marché et l’enseigne de duty free DFS, n'aura pas de mal à faire jouer les synergies pour attirer sur son futur portail d’autres marques avec qui il collabore déjà..

En septembre 2015, LVMH a débauché Ian Rogers de chez Apple pour le placer à la tête de ses activités numériques, témoignant de l’importance grandissante prise par le digital dans l’univers du luxe.

Fendi, automne-hiver 2017-18 - lvmh.fr


Les groupes de luxe, qui ont longtemps regardé le Web avec méfiance, sont en train de changer de stratégie sur ce terrain depuis quelques années avec plus ou moins de succès. Ainsi, l’italien Tod’s avait annoncé lui aussi vouloir créer un e-shop multimarque, sans réussir à concrétiser son projet.

De son côté, Kering a créé dès 2012 une coentreprise avec Yoox pour piloter la gestion des boutiques monomarques virtuelles de ses griffes.

En 2015, le site de vente de mode en ligne italien Yoox, qui gère par ailleurs l’e-commerce d’Emilio Pucci, l’une des marques de LVMH, a fusionné avec Net-A-Porter, filiale du groupe Richemont, pour donner naissance à un géant de l’e-commerce.

De plus en plus de griffes signent des collaborations avec cette plate-forme e-commerce du luxe qui leur assure une importante visibilité.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com