×
Publicités
Publié le
2 avr. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Made in France: le salon de la haute-façon étend son offre

Publié le
2 avr. 2014

Pour sa 12ème édition, le salon parisien de la haute-façon tricolore réunira 99 exposants (+8 %) au Carreau du Temple (Paris IIIe). Un renforcement dû à l’élargissement de l’offre du rendez-vous, suite à son changement de propriétaire.


Cédé en septembre par Eurovet à Première Vision SA, le salon renforcera ainsi la présence des Entreprises du Patrimoine Vivant, introduites l’an passé. L’offre de textiles et matières, chère à Première Vision, comprendra ainsi une offre cuir étendue, quelques semaines après l’annonce du rachat du salon Cuir à Paris par l’organisateur.

Les régions seront aussi particulièrement mises à l’honneur, notamment au travers des Broderies du Cambrésis, des solutions de confection des Pays de la Loire, des sérigraphies de Champagne-Ardennes, ou encore les ennoblissements et soieries de la région Rhône-Alpes.

Mais la principale évolution semble être l’apparition d’un nouvel espace dédié aux savoir-faire précieux et recherchés. Initiative qui n’est pas sans rappeler l’espace Maison d’Exceptions déployé par Première Vision, accessible sur invitation et présentant les savoir-faire textile les plus rares du monde.

Cette nouvelle offre de Made in France regroupera des experts de la passementerie, du travail de la corne, de l’os, du bois, du métal, ou encore du ruban. Est également annoncée la présence de métiers "singuliers et uniques", tels sculpteur, graveur, patenôtrier, bijoutier ou ennoblisseur.

Le salon sera également le cadre d’une soirée de conférences, le 9 avril à partir de 19h15. Un point d’étape sera effectué sur les résultats du dispositif dédié à la transmission des savoir-faire gestuels de la haute-façon, Trans-Faire. "Made in France: mythes et réalités" se penchera ensuite sur les conditions préalables à un "vrai Made in France décisif en termes de valeur et toujours hautement créatif".

Les professionnels pourront par ailleurs découvrir l’exposition Transmutation, qui mettra en avant le travail commun de créateurs et façonniers d’exception au travers de pièces emblématiques de créateurs et exposants de Made in France.

L’édition 2013 de Made in France avait connu une hausse de 21 % de sa fréquentation, recevant une attention jusque-là inédite de la classe politique. Arnaud Montebourg, Ségolène Royal, Jean-Pierre Raffarin, Lyne Cohen-Solal et Marine Le Pen avaient arpenté les allées du rendez-vous.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com