×
Publié le
1 déc. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Maison Ullens change de DA et s’installe 4 mois à Londres

Publié le
1 déc. 2014

Maison Ullens multiplie les projets en cette fin d’année. Lancée en 2010 par la baronne belge Myriam Ullens, la marque de prêt-à-porter féminin haut de gamme a confié la direction artistique de sa ligne au designer danois Kim Laursen.

Il succède à la talentueuse styliste belge Veronique Leroy, qui était à à la direction du style depuis deux ans, et présentera sa première collection automne/hiver 2015-16 lors de la semaine du prêt-à-porter en février.

Maison Ullens propose un prêt-à-porter de luxe nomade très axé sur la maille


Après s’être formé au Danemark, le styliste s’est transféré à Paris, où il a débuté en 1991 chez Christian Lacroix. Il a travaillé pour le célèbre couturier pendant 15 ans avant de collaborer comme consultant pour d’autres marques, dont entre autres, Kenzo et Cacharel, et plus récemment, Elie Saab, Paule Ka et la marque brésilienne spécialisée dans la maille Ghetz.

Par ailleurs, Maison Ullens s’apprête à inaugurer lundi prochain 8 décembre un magasin éphémère à Londres. Situé au 206 Walton street, dans le quartier chic de South Kensington, ce pop-up store restera ouvert jusqu'à fin mars.

On y trouvera l’offre de prêt-à-porter de la marque, s'articulant autour de trois registres, l’univers du voyage, le sportswear chic et une mode urbaine, à travers des collections riches en maille réalisées en Italie, tandis que la maroquinerie de très haute qualité est Made in France. Les accessoires sont signés quant à eux par la Parisienne Peggy Huynh Kinh, qui pilote par ailleurs sa propre griffe de sacs et de bijoux.

Un autre look Maison Ullens


Un an après avoir ouvert sa première boutique dans la très chic station de ski américaine Aspen et une deuxième boutique à Paris, au 4 rue de Marignan (VIIIe), "il semble évident aujourd’hui pour Maison Ullens de relever le défi de Londres, développer la notoriété de la marque sur ce territoire, autre capitale incontestée de la mode et du luxe", explique-t-elle dans un communiqué.

La griffe garde son caractère atypique. Milliardaire, la fondatrice Myriam Ullens, cliente de la haute couture et collectionneuse d'art contemporain, poursuit, en effet, son engagement en faveur des personnes atteintes de cancer, aussi à travers sa Maison de mode, dont une partie des bénéfices est reversée à la Fondation Mimi, qu’elle a créée pour aider les patients du cancer à garder leur dignité pour mieux combattre la maladie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com