×
Publicités
Publié le
14 mars 2016
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Maje veut propulser le M au rang de sac iconique

Publié le
14 mars 2016

Depuis plusieurs saisons, le groupe SMCP a amorcé un travail sur l’accessoire, identifié comme l’un des leviers de croissance pour les prochaines années. Finalement encore assez fluet en termes de poids sur le chiffre d’affaires, ce segment de produit fait l’objet d’une accélération soudaine en premier chez Maje. La griffe vient en effet de lancer début mars le M, un nouveau modèle de sac pensé pour la première fois comme un permanent, voire même un iconique s’il est adoubé par les clientes.

Le M dans trois de ses déclinaisons printemps-été 2016 - Maje

 
Baptisé le M, comme la première lettre de Maje et Milgrom, le nom de la créatrice et fondatrice, le sac a été lancé en magasins début mars. La marque a mis sur pied une stratégie de communication pour faire connaître rapidement l’accessoire : celui-ci est en effet au premier plan de la campagne printemps-été 2016, mais bénéficie également de bonnes retombées presse, appuyées par une mise en avant sur le site de Maje, mais aussi et surtout dans les points de vente. Des vitrines sont ainsi consacrées au M, et la marque a été jusqu’à créer un logo et un monogramme pour sa communication.
 
Outre son look à franges, code cher à la marque, le sac est finalement un modèle assez simple. Une caractéristique qui n’est pas sans rappeler quelques bestsellers de l’histoire récente du sac, comme le fameux cabas Vanessa Bruno.

Forme carrée, peu de métallerie, coutures apparentes, sa fabrication asiatique sur des cuirs italiens permet à la marque de lui donner un prix relativement accessible dans son environnement concurrentiel. Il est ainsi vendu dès 195 euros, dans cinq coloris en daim, même si le cap symbolique des 200 euros est franchi par les modèles en cuir lisse et la version grand format, le « M+ ». Avec ce positionnement, la marque peut séduire plusieurs catégories de clientes, de la très jeune femme en quête d’un modèle médiatisé jusqu’à la quinqua dont le pouvoir d’achat lui permet un coup de cœur.

Campagne printemps-été 2016 - Maje

 
Pour séduire une large clientèle, Maje a pour la première fois choisi de décliner le modèle en sept tons. Un colorama qui lui permet d’ailleurs de jouer avec la mise en scène en vitrine et en boutique, avec presque un sentiment de personnalisation pour la cliente qui pourra choisir le sien.

Du côté de la marque, on se réjouit du lancement : les ventes seraient « très supérieures » aux performances habituelles des accessoires. Le premier défi pour la marque est donc d’installer le M comme un sac identitaire dans la tête de ses clientes, le second sera de parvenir à lui faire traverser les saisons. De nouvelles déclinaisons matières et couleurs sont évidemment déjà en cours de création pour la rentrée prochaine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com