×
5 002
Fashion Jobs
Publicités
Auteur :
Publié le
3 févr. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Marc Cain étoffe son offre et part à la conquête de l’Ouest

Auteur :
Publié le
3 févr. 2015

Marc Cain étoffe encore son offre. Fondée en 1973, la marque de mode féminine est réputée pour ses silhouettes coordonnées et ses 12 collections par saison. Pour aider les détaillants, elle a présenté à Berlin, sur le Panorama, son nouveau label Additions. Celui-ci propose de décliner une pièce phare, comme la robe ou le jeans.

La campagne de ce printemps 2015.


« C’est un service aux détaillants. Nous y montrons aussi nos compétences par produit. Avec Additions, nous abordons des thèmes précis comme le chemisier, la maille ou encore le denim », commente Norbert Lock, membre du directoire en charge du retail et du wholesale.

Additions vient compléter l’offre vaste composée de Marc Cain Collections, la gamme principale féminine et moderne, de Marc Cain Sports, plus casual, et Essentials qui propose des basiques indépendamment de la saison.

Derrière cet élargissement de l’offre, Marc Cain souhaite aussi renforcer ses partenariats et son internationalisation. L’entreprise, dont la marque porte le nom d’un ami canadien du fondateur, Helmut Schlotterer, réalise 60 % de ses ventes à l’export avec pour premiers marchés la Russie et les Pays-Bas.

Mais vu les difficultés des marchés russe et ukrainien notamment, Helmut Schlotterer avait fin 2014 résumé sa nouvelle devise pour 2015 par un « After Go East, Go West ». En tête, le continent nord-américain, mais aussi des pays clefs d’Europe de l’Ouest, dont la France, où Marc Cain a depuis peu un bureau de presse avec IC Insight Communications.

La marque avait pu ouvrir en 2014 un magasin franchisé à Strasbourg, mais sa priorité actuellement est d’installer un showroom permanent à Paris. Elle travaille le marché français avec deux agents (à Mulhouse et Avignon) et y compte actuellement environ 85 détaillants actifs. Elle y vise à moyen terme les 120.

A titre de comparaison, elle travaille aux Pays Bas avec environ 90 détaillants et une centaine au Royaume-Uni. Outre-Atlantique, Marc Cain a fondé une première filiale à l’automne dernier au Canada et sans doute en 2015 suivra New York.

En attendant, Marc Cain est une PME aux reins solides. L’entreprise qui, en raison des difficultés en Russie, n’a pas atteint ses objectifs 2014, a réalisé l’année dernière près de 260 millions d’euros de chiffre d’affaires, contre 66 millions en 2001 et 105 en 2005.

Helmut Schlotterer mise sur le savoir-faire en interne et le made in Germany également. Il a ainsi investi dans des logiciels de production de 3D pour la maille. Un investissement lui permettant de piloter en Allemagne le dernier process de confection et donc d’apposer le label made in Germany.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com