×
2 679
Fashion Jobs
Publié le
19 juil. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Marc Jacobs fait appel à Eric Marechalle pour se relancer

Publié le
19 juil. 2017

Marc Jacobs recrute un nouveau patron, Eric Marechalle, qui prendra ses fonctions en septembre prochain, indique LVMH. A cette date, le groupe de luxe communiquera également le nom de son successeur à la tête de Kenzo, autre marque figurant à son portefeuille, que le manager dirigeait depuis 2011.

Marc Jacobs, automne-hiver 2017-18 - © PixelFormula


Eric Marechalle va se transférer à l’automne au siège de la griffe de prêt-à-porter américaine à New York. Il succède à Sebastian Suhl, qui laisse Marc Jacobs après trois ans « pour poursuivre des intérêts personnels ». 

Titulaire d'un master en commerce international, le nouveau CEO de Marc Jacobs a débuté en 1992 chez C&A France comme directeur de magasin avant de rejoindre le groupe Zannier en 2000, où il a travaillé pour différentes marques (directeur pour les labels enfant Oxbow et Kookaï, puis PDG de Jean Bourget), pour finir par prendre la direction, en 2006, de la marque pour enfant Catimini jusqu’à son entrée chez LVMH.

Après avoir accompagné avec succès la relance de Kenzo, c’est un nouveau défi qui attend Eric Marechalle. Fondée par le créateur éponyme en 1984, la griffe est en quête d’un nouveau souffle. Sans donner de chiffres, LVMH a indiqué lors de la publication de ses derniers résultats trimestriels que Marc Jacobs constituait « l'une des quelques performances négatives que nous avons dans le groupe », tout en indiquant que le label « poursuit l’évolution de ses gammes de produits et sa restructuration ».

Ces deux dernières années, la Maison s’est recentrée en effet sur une offre plus cohérente en revenant à ses fondamentaux, après avoir multiplié les lignes et les diversifications (accessoires, beauté, parfum, montres, enfant).

Dès fin 2015, elle a arrêté sa ligne jeune et accessible Marc by Marc Jacobs pour se concentrer sur sa marque principale, Marc Jacobs, y intégrant une déclinaison entrée de gamme et haut de gamme. La saison dernière, elle a mis un terme aussi à sa ligne masculine, se focalisant exclusivement sur la femme.

Elle a également fermé ses boutiques monomarques de Paris au Palais-Royal, Milan et Londres (à South Audley Street et Mount Street). Parallèlement, la marque a fortement réduit les effectifs de son siège européen à Paris, qui ne se concentre plus désormais que sur l’activité wholesale.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com