×
7 377
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Marc Lelandais (ex-Vivarte) se porte candidat aux législatives

Publié le
today 18 mai 2017
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Il avait quitté la présidence du groupe Vivarte en 2014, avec perte et fracas, puis créé sa propre société de conseil l'an dernier. Il se lance désormais en politique. Ancien dirigeant du groupe de distribution de mode de 2012 à 2014, et avant cela de Lancel ou ST Dupont notamment, Marc Lelandais sera candidat dissident de la droite dans la circonscription d'Amboise, en Indre-et-Loire.


Marc Lelandais - Site du candidat


Une nouvelle reconversion aux côtés de Jean-Christophe Fromantin, ex-maire de Neuilly-sur-Seine qui a fondé un mouvement indépendant à droite en vue de ces législatives : "Les 577 pour la France". Marc Lelandais avait déjà opéré en politique dans les années 80, aux côtés de Raymond Barre.

Aujourd'hui consultant, l'ancien manager aura face à lui de nombreux candidats, parmi lesquels la député sortante Claude Greff (Les Républicains), la socialiste Isabelle Gaudron, Stanislas de la Ruffie pour le FN, Frédéric Nobileau sous l'étiquette de la France Insoumise, mais aussi Daniel Labaronne pour le mouvement d'Emmanuel Macron. Le nouveau président de la République qui avait d'ailleurs participé au concert de critiques quand, suite à son limogeage du groupe Vivarte, Marc Lelandais avait perçu des indemnités que la presse chiffrait alors à environ deux millions d'euros.

Sur fond de renégociation de la dette, aujourd'hui aboutie, le dirigeant avait fait à l'époque des choix vivement discutés pour les enseignes du groupe, dans le sens d'une montée en gamme. Il a ensuite investi dans la restauration du Château Gaillard, près d'Amboise, où il se présente donc aujourd'hui pour les législatives.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Tags :
Divers
Mode
People