×
Publicités
Auteur :
Publié le
18 janv. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Marc O'Polo débarque en France

Auteur :
Publié le
18 janv. 2012

Marc O'Polo met le turbo en France. La marque, d’origine scandinave, mais basée en Allemagne, vient de créer le poste de directeur général France. Des fonctions confiées à Gerhard Loesch, l’homme qui a passé environ 30 ans chez Hugo Boss et a installé la marque allemande dans l'Hexagone. Avec le manager et l’agence de communication Pietri Publicis Consultants, Marc O'Polo démarre l’activité wholesale en France avec l’automne-hiver 2012/2013.


Campagne publicitaire Marc O'Polo printemps-été 2012

La marque avait déjà fait des tests via les Galeries Lafayette et dispose toujours d’un shop-in-shop au grand magasin du boulevard Haussmann. "Je connais Gerhard Loesch depuis longtemps, ayant également travaillé chez Hugo Boss. Nous avons souvent réfléchi à la manière d’entrer en France. Nous avons fait un test dans différents Galeries Lafayette, mais les corners étaient peut-être trop petits pour présenter notre univers", commente Andreas Baumgärtner, membre du directoire. Il ajoute que la surface à Haussmann est de 80 mètres carrés et qu’elle fonctionne bien. Aujourd’hui, Marc O'Polo arrive certes via le wholesale, mais affiche également ses ambitions en retail. "Nous voulons ouvrir deux ou trois magasins phares à Paris", commente ainsi le manager. Il cite comme endroit Saint-Germain-des-Prés, près de la rue de Rennes, comme exemple d’environnement.

Car outre-Rhin, Marc O'Polo est devenu au fil des années un poids lourd. Il y réalise encore 70% des 360 millions d’euros de chiffre d’affaires atteint avec la marque éponyme, mais également la seconde, Campus. "En Allemagne, par exemple, l’essentiel du marché casual premium est constitué des marques américaines et de Gant. Avec un style preppy et Côte Est des Etats-Unis. Marc O'Polo offre de facto une alternative", commente Andreas Baumgärtner. Ainsi l’environnement de marques serait Hilfiger, Ralph Lauren, Gant, mais également Strenesse Blue, Zadig & Voltaire … Et le développement passe par l’international. D’après le WirtschaftsWoche, hebdomadaire allemand, l’objectif d’ici à 2020 est de franchir la barre du demi-milliard d’euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com