×
6 244
Fashion Jobs
Publicités

Marks and Spencer : une nouvelle DG habillement venue de l'automobile

Par
AFP
Publié le
today 3 mai 2017
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'enseigne britannique Marks and Spencer a annoncé mercredi le recrutement pour son activité habillement d'une nouvelle responsable qui dirige actuellement un distributeur de pièces détachées pour automobile.

Jill McDonald prend en mains le volet habillement de Marks & Spencer - Halford


Jill McDonald est directrice générale de Halfords, un réseau de détaillants d'accessoires pour les voitures et les bicyclettes au Royaume-Uni. Elle rejoindra Marks and Spencer cet automne, a annoncé M&S, avec le titre de directrice exécutive pour l'habillement, l'équipement domestique et les produits de beauté.

Cette fonction est assurée actuellement par le directeur général de M&S, Steve Rowe, qui pourra dès lors se concentrer à sa tâche de DG.

« Je suis satisfait des progrès que nous avons effectués dans l'activité de vêtements et d'équipement de la maison depuis l'année dernière, c'est le bon moment pour effectuer cette nomination », a expliqué Steve Rowe dans un communiqué.

L'activité de vêtements de M&S connaît des difficultés depuis une bonne demi-douzaine d'années et pèse sur les comptes du groupe qui s'en sort grâce au dynamisme de ses ventes alimentaires. Le prédécesseur de Steve Rowe à la direction générale, Marc Bolland, a dû quitter ses fonctions au début 2016 faute d'avoir rétabli la rentabilité de ce secteur.

Peu après son arrivée au printemps 2016, Steve Rowe a annoncé un retour aux basiques pour sa gamme de vêtements, voulant se concentrer sur « des vêtements de base faciles à porter et modernes ».

Le communiqué diffusé mercredi par M&S ne fournit aucune précision nouvelle à cet égard, mais Steve Rowe a souligné le léger mieux enregistré ces derniers mois du côté des vêtements et des produits domestiques. Les ventes de cette activité ont enregistré en effet une hausse de 2,3 % sur un an lors du dernier quart de l'année 2016 à périmètre comparable, grâce à une meilleure politique tarifaire.

La décision surprise de recruter Mme McDonald pour cette activité stratégique ne semblait pas convaincre les investisseurs, l'action M&S perdant 1,29 % à 366 pence vers 11h GMT à la Bourse de Londres où l'indice FTSE-100 s'effritait dans le même temps de 0,3 %.

Des analystes relevaient que Jill McDonald ne disposait d'aucune expérience dans le domaine de l'habillement. Avant de prendre la tête de Halfords, elle a exercé diverses fonction de responsabilité au sein du groupe de restauration rapide McDonald's, de la compagnie aérienne British Airways et du fabricant de produits d'hygiène et ménagers Colgate-Palmolive. Elle pourrait selon des analystes avoir été choisie pour ce poste en raison de son expérience dans le domaine du marketing et des relations clients.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.