×
5 357
Fashion Jobs
Publié le
10 janv. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Marks & Spencer en deçà de ses prévisions sur son troisième trimestre

Publié le
10 janv. 2013

Les analystes britanniques ne manquent pas de pointer du doigt la situation du segment "general merchandise", qui intègre le textile, de Marks & Spencer. Sur le dernier trimestre, clos fin décembre, le géant de la distribution britannique a vu les ventes, en Angleterre, de ce segment reculer de 2,2% par rapport à la même période l’an dernier. En comparable, alors que le groupe craignait au pire un repli de 3,5%, la chute s’est concrétisée à 3,8%. En Grande-Bretagne, le groupe voit l’ensemble de son activité réaliser un +0,3% (porté par ses rayons alimentaires) mais subissant tout de même un -1,8% en comparable.

Marks & Spencer affiche des ventes en repli à périmètre comparable en Angleterre. Marc Bolland, son PDG, pourrait être fragilisé selon des médias britanniques. Visuel M&S.


"Notre activité alimentaire a bien fonctionné avec des records de vente pour la période de Noël, explique dans un communiqué Marc Bolland, le PDG du groupe, que certains médias britanniques voient menacé. La performance de notre segment General Merchandise n’est pas encore satisfaisante mais nous sommes confiants dans le fait que les initiatives prises par la nouvelle équipe de management vont résoudre cela".

Le groupe a en effet récemment enregistré l'arrivée au poste de responsable du non-alimentaire de John Dixon à la place de Kate Bostock, maintenant chez Asos. Mais la transition ne semble pas se dérouler sans anicroche. Drapers révèle aujourd'hui que la responsable du design féminin de M&S, Carole Boyes-Weston, quitte déjà son poste après seulement cinq mois d'activité. Le site anglais précise que Karen Peacock qui est déjà responsable du design pour les lignes footwear, accessoires mais aussi pour les collections Autograph, Indigo et Classics du géant de la distribution va assurer l'intérim jusqu'au recrutement d'une nouvelle responsable pour les labels Limited et Per Una.

L’activité globale de Marks & Spencer affiche une progression de 0,6%, à taux de change constant, par rapport à la même période en 2011. Une donnée qui s’explique par une progression de 10,8% de son activité multicanal, mais aussi par des ventes internationales en hausse de 4,1% à taux de change constant.
Marks & Spencer précise toutefois, que malgré une belle activité sur l’Inde et la Chine, ses résultats à l’international subissent le contrecoup de taux de change défavorables et des situations toujours compliquées sur les marchés irlandais et grec.
Malgré la finalisation de ses projets de nouveau centre de distribution pour l’e-commerce en avril et une nouvelle plateforme logistique planifiée pour printemps 2014, le groupe explique s’attendre à une année 2013 délicate.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com