×
Publicités
Publié le
8 nov. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Marks & Spencer: résultat opérationnel en retrait au premier semestre

Publié le
8 nov. 2011

Le développement à l’international et l’alimentaire sont les deux points positifs chez Marks & Spencer au terme du premier semestre de l’exercice 2011/2012 clos au 1er octobre. Car, comme l’avait annoncé Marc Bolland, le PDG du groupe britannique, lors des résultats du premier trimestre, les résultats de Marks & Spencer à mi-année sont en retrait. En effet, malgré une croissance de son chiffre d’affaires de 2,4% à 5,46 milliards d’euros, le groupe connait un recul de près de 10% de son résultat net (43 millions d’euros).

Marks & Spencer
Marc Bolland, PDG Marks & Spencer - Photo DR

Et même au niveau des ventes tout n’est pas rose. Alors que le chiffre d’affaires international progresse de 9% et que le groupe continue de progresser sur son marché domestique dans l’alimentaire. Ses autres segments, dont l’habillement et la maison, sont en retrait. Cependant Marks & Spencer estime que l’introduction de sa première collection de fast fashion M&S Woman a permis d’adoucir cette pente descendante.
Pour son résultat annuel le groupe reste très mesuré dans ses prévisions et attend les résultats des ventes de la période de fin d’année.

Cependant Marks & Spencer se défend de tout attentisme. Le groupe explique en effet avoir lancé en octobre un test sur 15 magasins pilotes en Angleterre pour définir la validité d’un nouvel environnement, avec une nouvelle segmentation et une lisibilité revue. Mis en place pour voir l’efficacité de ce concept pendant les fêtes, le groupe pourrait le valider après Noël pour un développement dans 80 magasins en avril et l’adaptation de l’ensemble de son parc à partir de l’été 2013.

Au niveau international, Marks & Spencer entend profiter de sa dynamique. Au-delà de la France (voir par ailleurs), l’Anglais, qui compte 369 magasins dans 42 pays, affirme ses ambitions en Inde et en Chine. Sur le sous-continent, via son partenaire Reliance Retail, il compte ouvrir cinq nouveaux magasins d’ici la fin de l’exercice. En chine, alors que le groupe vient d’ouvrir un magasin à Shanghaï, ce sont quatre autres surfaces qui sont planifiées. Enfin, sur la Russie, la Turquie et le Moyen-Orient (marchés gérés en franchises) ce sont 20 nouveaux magasins qui sont prévus.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com