×
6 964
Fashion Jobs
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - CRM Manager H/F
CDI · PARIS
SUNGLASS HUT FRANCE
Chargé.e Des Services Généraux Retail
CDI · PARIS
SUNGLASS HUT FRANCE
Technicien.ne Support Informatique
CDI · PARIS
DINH VAN
Chef de Produits Joaillerie
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Marketing et Relation Client H/F
CDI · LIEUSAINT
SINTEL RECRUTEMENT
Chauffeur Livreur /Manutentionnaire PAP
CDI · PARIS
GIVENCHY SA
CDI - Responsable Gestion de Production Pret-A-Porter Femme (H/F)
CDI · PARIS
PRADA GROUP
in-Store CRM Flagship h / f
CDI · PARIS
J.M.WESTON
Responsable Ressources Humaines
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
E-Store And CRM Manager Junior H/F
CDI · SAINT-DENIS
DCM JENNYFER
Responsable Acquisition
CDI · SAINT-OUEN
ALEXEIN CONSEIL
CRM Specialist
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable de Production Luxe Orliweb H/F
CDI · PARIS
ALEXEIN CONSEIL
Manager de l'Identité Visuelle et Visuel Merchandising
CDI · MARSEILLE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable de Stock Flagship Luxe (H/F)
CDI · PARIS
ALEXEIN CONSEIL
Chef de Produit/Acheteur - Chaussures Homme
CDI · MARSEILLE
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet Expérience Client Digital (H/F)
CDI · PARIS
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet Clienteling (H/F)
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes (H/F) - Univers Maison - CDI - Strasbourg
CDI · STRASBOURG
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes (H/F) - Univers Maison - CDI - Paris
CDI · PARIS
BLUE BOX
Responsable Approvisionnement Retail H/F
CDI · L'UNION
TEDDY SMITH
Directeur Comptable H/F
CDI · L'UNION
Publicités
Publié le
28 oct. 2015
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Massimo Carraro (PDG du groupe Morellato) : « Notre vocation n’est pas d’être le deuxième »

Publié le
28 oct. 2015

Il y a quelques jours, au sein du Motor Village à Paris, était présentée en avant-première la montre Epoca Squelette signée Maserati, une des licences du groupe italien Morellato. L’occasion pour FashionMag Premium de rencontrer Massimo Carraro, PDG du groupe Morellato, qui compte dans son portefeuille les licences Just Cavalli, Maserati, John Galliano et Pepe Jeans London, auxquelles s’ajoutent les marques propres Morellato, Sector No Limits, Philip Watch, Chronostar et l’enseigne Bluespirit.


Montre Maserati Epoca Squelette, vendue 389 euros.


FashionMag : Il y a tout juste un an, dans nos colonnes, vous évoquiez les difficultés auxquelles le marché de l’horlogerie était confronté en Chine, soulignant notamment la mutation du marché chinois. Quand est-il aujourd’hui ?


Massimo Carraro : J’ai toujours préféré commencer par le positif. Et la chose la plus positive sur la dernière année c’est le retour de l’Europe, de la France, de l’Italie et de l’Espagne. Nous sommes également très satisfaits de nos résultats au Moyen-Orient, mais aussi en Asie, car l’Asie ce n’est pas seulement la Chine. Par exemple, sur le marché indien, les montres Maserati fonctionnent très bien.

FM : Et sur le marché chinois ?

MC : Notre chiffre d’affaires n’est pas en baisse cette année en Chine, car la baisse concerne surtout les produits du luxe traditionnel. En Chine, pendant une longue période, les marques étaient uniquement focalisées sur le luxe, mais aujourd’hui le marché se segmente autour du luxe bien sûr, mais aussi du premium et des marques accessibles. Alors, au lieu de parler de crise du marché chinois, il faut plutôt parler de maturité. Et si la Chine connaît une baisse des importations, la consommation intérieure reste stable. Donc il s’agit avant tout d’un problème de marque et non de marché.

FM : Le marché de la montre est lui aussi en mutation avec l’arrivée des montres connectées. Pensez-vous que cette étape soit à présent obligatoire dans la vie d’une marque horlogère ?  

MC : Avec notre marque Morellato, nous avons créé un bijou connecté lancé en juillet en Italie et en France. Nous avons donc la technologie, mais nous avons choisi de la décliner sur le bijou. Je pense que l’histoire de Maserati par exemple est avant tout liée au design et à la mécanique, c’est une histoire différente de l'innovation technologique. Je ne dis pas que ce n’est pas un monde intéressant, mais aujourd’hui une marque monopolise déjà le marché et notre vocation n’est pas d’être le deuxième.

FM : Quels sont les projets du groupe Morellato ? Des acquisitions sont-elles prévues ?

MC : Nous sommes très focalisés sur nos marques, Morellato, Sector No Limits. Et nous avons des licences qui fonctionnent très bien comme Just Cavalli, Trussardi. Notre priorité est donc le développement de notre portefeuille actuel. Peut-être qu’en 2016 nous allons avoir des nouveautés, car nous étudions des opportunités. Nous avons aussi un projet sur le développement d’une marque propre (qui représente  presque 70 % des ventes du groupe, ndlr).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com