×
Publicités
Publié le
16 nov. 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mathilde 2C chez Michel Perry

Publié le
16 nov. 2009

Entre les sacs et les chaussures, le match s’annonce de haut vol. L’iconoclaste Michel Perry, tombé sous le charme des sacs malicieux de Mathilde Baissas de Chastenet, alias Mathilde 2C, lui a ouvert les portes de sa boutique « collector » (42 rue de Grenelle, à Paris) pour qu’elle y présente sa pièce maîtresse : le L.A.


Sac L.A. en toile enduite cirée cerise


Sac L.A. en toile enduite cirée jaune
C’est une rencontre qui s’imposait comme une évidence. Côté cour, une recherche commune pour les formes inattendues, voire extravagantes, les détails audacieux et les pièces colorées, côté scène, un style sous forte influence musicale qui mélange rock et romantique. Le L.A. en parfaite illustration.

En effet, quand certains adaptent la forme de leurs sacs à nos PC, Mathilde 2C se cale elle sur les bons vieux vinyles. Ainsi, à porter en rond ou en besace quand il est plié sur lui-même, le « L.A. » - prononcez « elle hey » - se présente comme une variation chic et un brin culottée du tambour de batterie. Michel Perry a sélectionné le modèle cuir en veau touché velouté, couleur taupe ou chocolat (390 euros). Il est également disponible dans les autres points de vente de la marque en version toile enduite striée jaune, cerise, bleu pétrole, gris anthracite ou noir.

Présentée pour la première fois en septembre 2008, la collection, menue mais bien construite, a rapidement fait mouche. En l’espace d’un an, entre les sacs « Parigot », « Bonne Maman » ou encore « Chamali » et les petits accessoires dont les bracelets « Wonder Woman », Mathilde 2C compte déjà une douzaine de points de vente, dont neuf à Paris (boutiques SU 75, My Family, Anis les filles, Margo Milin, Bis Morgen, En Face).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com