×
Publicités
Publié le
11 avr. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Medwinds: la marque online affine son modèle

Publié le
11 avr. 2012

Il y a un an, Medwinds se lançait sur un modèle conceptualisé par beaucoup. La jeune marque espagnole, créée par des membres de la famille Fluxà, fondatrice de Camper, proposait ses collections féminine et masculine avec une commercialisation uniquement sur son site internet. Réduisant par là même les coûts de distribution, elle revendique une qualité supérieure pour des prix des plus concurrentiels.


Medwinds joue sur des basiques masculins et féminins - Photo Medwinds


Et, depuis un an, Medwinds a affiné son modèle. "Nous avions trois lignes lors de la première saison, de décontractée à vraiment casual, explique Kenneth Perdigon, directeur artistique de la marque. A présent, nous nous sommes concentrés sur une ligne de basiques".

L’intérêt des clients s’est ainsi porté sur les sacs pour femme, les chaussures, les chemises et jerseys pour homme, et les robes. Forte de son retour sur l’accessoire, la marque lance une ligne de sacs et de paniers, baptisée Hand-Med et réalisée par des artisans de Bientina en Italie et de Majorque en Espagne.

La marque compte un site en espagnol, un site en anglais et un en français et réfléchit à d’autres développements, notamment sur l’Allemagne et l’Italie. Medwinds réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires de plus d’un million d’euros. "L'Espagne est notre premier pays client, avec 50% des ventes effectuées sur son territoire, précise la marque. Le reste des ventes se partage à parts quasiment égales entre l'Angleterre et la France, bien qu'en France le site ne date que de fin novembre 2011".


Medwinds lance une ligne de sacs réalisés par des artisans des pourtours de la Méditerranée - Photo Medwinds


En France, pour s’offrir une visibilité plus importante, la marque s’est adossée à Vente Privée. "En seulement trois jours, nous avons reçu presqu'un demi-million de visites et nous avons également enregistré un nombre important de commandes. Nous espérons pouvoir poursuivre notre collaboration avec eux".

Car, sans boutique physique, la marque doit se créer une autre forme de visibilité. "Nous n’avons pas de passage devant des boutiques dans la rue, ce qui fait qu’il faut que les gens nous connaissent autrement, explique Kenneth Perdigon. Nous faisons donc des partenariats et sommes très actifs sur les réseaux sociaux. Nous organisons aussi des événements, comme lors de festivals ou des pop-up stores et relayons ensuite cela sur le net".
Medwinds doit cependant encore transformer l’essai. Elle vise un équilibre économique à la fin 2013.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com