×
Publicités
Par
AFP
Publié le
26 nov. 2013
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Men's Wearhouse fait une contre-offre sur Jos. A Bank

Par
AFP
Publié le
26 nov. 2013

NEW YORK, 26 nov 2013 (AFP) - La chaîne américaine de magasins d'habillement pour homme Men's Wearhouse a proposé mardi de racheter pour environ 1,2 milliard de dollars son concurrent Jos. A. Bank Clothiers, quelques semaines après avoir repoussé ses avances.

Page d'accueil Men's Wearhouse


Jos. A. Bank avait révélé début octobre avoir fait une offre à 2,3 milliards de dollars pour acheter Men's Wearhouse. Ce dernier l'avait rejetée, et Jos. A. Bank avait finalement jeté l'éponge il y a une dizaine de jours.

Men's Wearhouse explique mardi que cette proposition non sollicitée l'a poussé à examiner ses options. "Après un examen approfondi, notre conseil d'administration a conclu qu'une acquisition de Jos. A. Bank par Men's Wearhouse était logique sur le plan stratégique et avait le potentiel de dégager d'importants avantages pour nos actionnaires, salariés et clients respectifs", commente Bill Sechrest, un des administrateurs de Men's Wearhouse, dans un communiqué.

Le nouvel ensemble deviendrait la quatrième chaîne d'habillement pour homme aux Etats-Unis et cumulerait plus de 1 700 magasins en Amérique du Nord et 3,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires annuel.

La nouvelle offre se chiffre à 55 dollars par action pour Jos. A. Bank, qui avait clôturé lundi soir à 50,32 dollars et grimpait de 11,17% à 56,25 dollars vers 13H25 GMT dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de Wall Street. Le titre Men's Wearhouse prenait pour sa part 6,61% à 50,17 dollars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.