×
Publié le
25 mai 2012
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Meninvest a réalisé une deuxième levée de fonds

Publié le
25 mai 2012

Meninvest, le groupe digital lancé par Marc Ménasé en 2010, vient d’effectuer sa deuxième levée de fonds, de 5,6 millions d’euros, auprès d’Orkos Capital, de 123Venture et de ses actionnaires historiques, Partech International et Axa Private Equity. Celle-ci était prévue sur ce premier semestre 2012. L’objectif est plus que jamais de devenir leader européen sur les marchés du e-commerce et du média masculin d'ici 2015. Celui-ci vise un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros à ce moment. Contre 15 à 20 millions qui devraient être atteints cette année selon Marc Ménasé.

Une fourchette large qui dépendra de la situation macro-économique. Le fondateur de Menlook admet par exemple une baisse de 15% du panier moyen par rapport à la même période de 2011. De même, des délais d'achat qui s'allongent entre le premier clic et la concrétisation de l'acte d'achat. "La vente est aussi plus difficile pour les produits qui dépassent d'au moins 30% la moyenne de la catégorie", relève-t-il.



Seules données précises officialisées par Meninvest, l’entreprise a enregistré une croissance mensuelle de 15% sur 2011 et son chiffre d’affaires a été multiplié par quatre entre le premier trimestre 2011 et le premier trimestre 2012. Il revendique 7,5 millions de visiteurs uniques par mois. Il se définit ainsi comme le premier groupe digital français sur le marché de l’homme. On sait depuis que le site Menlook a été rejoint par Dressing-The-Man et L’Etage Homme notamment.

Marc Ménasé compte sur cette levée de fonds pour pousser le développement de sa marque propre Menlook Label, aux marges bien plus élevées que les grandes marques nationales. Concernant la chaîne de points de vente à l’enseigne (trois unités aujourd’hui), il n'envisage pas en revanche de développement en propre. Mais table sur une déclinaison en franchise de l'enseigne Menlook avec de gros détaillants multimarques en province.

Il a aussi entamé son développement à l’international par la Grande-Bretagne depuis janvier dernier et vise un débarquement en Espagne et en Italie dans la deuxième partie de l’année. Marc Ménasé cite aussi l’Allemagne et la Scandinavie, mais sur 2013. A noter que, sur le site en langue anglaise, 40 à 50% des commandes sont passées par des habitants d'autres pays que la Grande-Bretagne. "Nous allons d'ailleurs accélérer le travail sur le marketing local, du service client au merchandising", souligne Marc Ménasé.


Menlook comme d'autres sites multiplient les opérations promotionnelles

Outre-Manche, l’attrait du e-commerce pour les consommateurs a sans nul doute été déterminant. Mais il signifie aussi affronter une forte concurrence. Asos et Mr Porter, ce dernier du groupe Net a Porter, règnent en maîtres sur le e-commerce de marques avec des qualités de visuels inégalés aujourd’hui sur les sites équivalents et des choix de produits très pointus. Asos, lancé en 2000, dépasse aujourd’hui les 600 millions d’euros de chiffre d’affaires. Pour sans nul doute se mettre à la hauteur de ces grands concurrents, Menlook a revu l’architecture de son site à l’automne dernier dans un sens voulu plus qualitatif.

Le développement tous azimuts des sites et la forte concurrence qui en découle conduisent aussi chacun de ceux-ci à mettre le paquet pour attirer le client et le convaincre de gonfler son panier… Cela passe par exemple par la livraison gratuite et le retour gratuit à 30 jours. Souvent aussi à l’image des grands magasins physiques, Menlook comme les autres sites multiplient les opérations promotionnelles certes créatrices de trafic mais dévoreuses de marges !

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com