×
7 032
Fashion Jobs

MesDemoiselles ouvre sa première boutique hors de France

Publié le
today 3 févr. 2017
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

MesDemoiselles passe à l'action à l'international. La griffe parisienne haut de gamme, qui réalise déjà 90 % de son chiffre d'affaires à l'export grâce à 800 revendeurs multimarques, ouvre désormais ses propres boutiques hors de nos frontières. Si elle disposait de huit surfaces à son nom en France, sa priorité est désormais le retail en Europe, mais pas seulement.

L'intérieur de la boutique milanaise - MesDemoiselles


L'Italie était la première étape annoncée du développement retail international de la griffe de prêt-à-porter féminin. C'est donc à Milan qu'elle a posé la première pierre fin janvier, via Solferino. La surface de 80 mètres carrés présente un concept aux codes plus luxe qu'à l'accoutumée pour la griffe, qui retravaille l'univers à chaque ouverture de point de vente.

Ce sera donc également le cas pour les prochaines prévues, en Italie, où Florence et Forte dei Marmi sont visées, mais aussi à Ibiza et Mykonos. Sur ces deux îles, les boutiques devraient ouvrir au premier semestre, avant le début de la pleine saison touristique. Loin des destinations balnéaires, MesDemoiselles cible également Londres pour une ouverture à court terme. 

« Ces dernières années, nous avons travaillé à un rythme de quatre ouvertures par an, l'objectif est d'accélérer à sept ou huit », affirme Max David Silbermann, cofondateur de la marque avec la créatrice, Anita Radovanovic. « Nous avons besoin d'ouvrir nos propres boutiques, elles créent de l'image sur des marchés clés où nous sommes présents en wholesale », explique-t-il.

Si le déploiement retail en Europe est donc la priorité cette année, le couple dirigeant a déjà identifié celle de 2018 : le marché américain. « Nous y sommes bien implantés en wholesale, nous y avons ouvert une filiale, mais nous y ouvrirons un showroom et surtout nos premières boutiques », prévoit Max David Silbermann. Un véritable plan de développement sur le continent nord-américain qu'il compte mener lui-même sur place.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com