×
Publicités
Publié le
6 mars 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Metropol: le groupe danois s’adosse à un géant du textile chinois

Publié le
6 mars 2014

Metropol va-t-il devenir un acteur majeur de la mode mondiale ? Si la question pouvait sembler incongrue il y a quelques semaines, elle pourrait bien devenir pertinente. Le groupe danois, propriétaire des marques St-Martins, Suit, Six Ames, Snob de Noblesse et de la chaîne de magasins Norr, a vu entrer à son capital Shangtex.

Pour Six Ames, comme pour ses autres marques, Metropol devrait bénéficier de la puissance de production de son nouvel actionnaire.


Ce spécialiste du textile a repris les 50 % que Tommy Hyldahl, fondateur de Metropol, et les actionnaires historiques avaient cédés en 2008 au fonds d’investissement islandais BG Partners, fortement ébranlé par la crise financière.

Selon la presse danoise, Shangtex aurait déboursé 2,4 millions d’euros (18 millions de couronnes danoises) dans l’opération alors que les Islandais auraient investi plus de 10 millions d’euros il y a 6 ans.

Shangtex a largement les moyens de cette acquisition. Il s’agit en effet d’un conglomérat d’Etat spécialisé dans les productions textiles. Le géant chinois, qui revendique un chiffre d’affaires de 5,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2012 (44 milliards de yuans), possède des activités dans le textile industriel comme dans la mode.

Unités de production de Shangtex en Chine. Visuels Shangtex.


Selon la lettre économique de l’ambassade du Danemark en Chine, cet accord entre Metropol et Shangtex doit bénéficier aux deux partenaires. Shangtex pourra exploiter le savoir-faire danois pour pénétrer les marchés européen et américain alors que ses activités mode étaient jusque-là basées en Chine.

De son côté, Metropol s’ouvre les portes du gigantesque marché chinois, notamment pour son enseigne Norr, et s’adosse à un expert pour sécuriser sa chaîne d’approvisionnement mais pourra aussi s’appuyer sur lui pour les déploiements retail et marketing.

Shangtex présente en effet un outil industriel développé et met en avant un réseau de quelque 8 500 magasins en Chine avec différentes marques et explique, notamment, être le partenaire licencié de Walt Disney dans l’Empire du Milieu.

Ses liens directs avec la Fashion Week de Shanghaï devraient aussi offrir une belle visibilité aux marques du groupe Metropol. Pour l’heure, aucun plan de déploiement massif n’a toutefois été annoncé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com