×
5 725
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes Marseille la Valentine H/F
CDI · MARSEILLE
LUXURY OF RETAIL
Animateur Réseau Pharmacie - Lyon - Biotherm/ Kiehl's - CDI 35h- H/F
CDI · LYON
BACCARAT
Chef de Projet - Développement Nouveaux Produits H/F
CDI · BACCARAT
MAJE
Responsable Production Accessoires - CDD H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Chef de Produit - PAP Homme Premium (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Planification - PAP Femme Maison Française de Luxe (F/H) CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Tissus Collection Créateur - PAP Luxe (H/F)
CDI · PARIS
EKYOG
Directeur Generale
CDI · PARIS
CLAUDIE PIERLOT
Gestionnaire de Stocks H/F
CDI · PARIS
BONPOINT
Gestionnaire de Stock / Conseiller de Vente - Flagship F/H
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Cotation (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
CONFIDENTIEL
Directeur Des Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial & Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
BALMAIN
Coordinateur.Rice Transport Amont ou Aval H/F
CDI · PARIS
MAISON CLOSE LINGERIE
Responsable Des Ventes Wholesale International
CDI · MARSEILLE
PACO RABANNE MODE
Chef de Produit Accessoires Cuirs H/F
CDI · PARIS
THE FRANKIE SHOP
Chef de Produit
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Des Ventes H/F
CDI · AMIENS
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Des Ventes H/F
CDI · LILLE
LACOSTE
CDI - Senior Demand Planner Emea jv &Amp; Partners F/H
CDI · PARIS
TAPE À L'OEIL
Chargé de CRM H/F
CDI · WASQUEHAL
GROUPE IKKS
Chargé(e) de Paramétrage (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
Publicités
Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
12 avr. 2017
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Michael Burke évoque Jeff Koons et le succès incontesté de Louis Vuitton

Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
12 avr. 2017

Michael Burke, le PDG de Louis Vuitton, qui a dévoilé mardi la toute dernière collaboration de la Maison – une réinterprétation de toiles de grands maîtres par Jeff Koons, a été particulièrement sollicité ces quinze derniers jours. La veille, Louis Vuitton dévoilait ses derniers résultats, impressionnants. Par ailleurs, ces deux dernières semaines, la griffe a présenté une exposition intitulée Les Objets Nomades dans le cadre du Salone del Mobile de Milan, alors même que, l'espace de quelques jours, étaient présentées à Genève et Courchevel les dernières idées de Louis Vuitton dans l'horlogerie haut de gamme.

Michael Burke, PDG de Louis Vuitton


Mais c'est bel et bien Jeff Koons qui a le plus attiré son attention. « C'est un trio : un grand artiste, une grande marque et une grande idée. Travailler avec Jeff Koons semblait idéal. Nous nous sommes rencontrés de nombreuses fois et nous avons abordé de nombreux sujets – toujours liés à l'art. Et cela a bien fonctionné. Il était très inspiré », a ainsi déclaré Michael Burke au téléphone, alors qu'il était dans sa limousine en route pour le Louvre, où il a assisté à un gala avec l'artiste de la New Pop.

Jeff Koons a utilisé cinq oeuvres de grands maîtres - La Joconde de De Vinci, La Chasse au tigre de Rubens, La Gimblette de Fragonard, Champ de blé avec cyprès de Van Gogh et Mars, Vénus et Cupidon du Titien – sur une série de sacs de la griffe, à savoir le Speedy, le Keepall et le Neverfull.

« Pour moi, c'est la manière que Jeff a de dire que tout le monde est influencé par tout le monde. Mon favori est le Rubens, mais lui-même a été inspiré par une autre peinture de bataille de De Vinci. Et Rubens est parti de ça. Nous ne savions pas où il allait nous amener. Il avait de nombreuses idées – parfois contradictoires – et à la fin, il a choisi "Gazing Ball". Le reflet, j'imagine, est ce qu'il a aimé. Il y a un réel lien entre le luxe et le reflet. Depuis le développement du miroir à Venise. C'est ce qui a fait décoller le luxe », selon Michael Burke, qui est à la tête de la principale marque de luxe au monde.
 
Louis Vuitton a déjà proposé des sacs très convoités en collaboration avec des artistes comme Stephen Sprouse, Takashi Murakami et Richard Prince. Mais ces derniers étaient tous finalement dirigés par le directeur créatif Marc Jacobs. Son successeur, Nicolas Ghesquière, ne s'est pour sa part pas impliqué dans ce partenariat avec Jeff Koons, qui a été géré directement par Michael Burke et la vice-présidente directrice Delphine Arnault.
 
A l'inverse des autres artistes, Jeff Koon a joué radicalement avec le fameux monogramme de la griffe.

« Quand il a dit oui, nous ne savions pas ce qu'il allait faire. Il ne nous a pas demandé la permission. Il est simplement revenu avec une idée toute formée. Des toiles, comment ne pas aimer cela ? Et il jouait déjà avec le monogramme. Le mot que Jeff utilisait sans cesse était "humaniste". Nous nous sommes vus à New York et à Paris, et c'était très organique », a insisté Michael Burke.
 
« Il s'agit de cinq grandes toiles utilisées par un artiste pour une Maison », a-t-il ainsi ajouté, tout en précisant que la ligne – qui n'est pas une édition limitée – sera vendue dans un tiers des 450 magasins Louis Vuitton.

Le lancement s'est fait un jour après que LVMH a annoncé que sa division mode et maroquinerie – c'est-à-dire en majorité, Louis Vuitton – avait vu ses ventes progresser de 15 % au premier trimestre 2017, à 3,4 milliards d'euros.
 
« Louis Vuitton est comme un moteur V12 parfaitement réglé. Nous envoyons le carburant dans tous les cylindres, dans tous les pays, et nous vendons bien dans chaque catégorie de produit. Nous n'avons aucune véritable faiblesse », a par ailleurs ajouté le PDG.
 
La semaine dernière, à Milan, plus de 6 000 personnes ont chaque jour visité Les Objets Nomades, une exposition de 15 pièces personnalisées de meubles de voyage, formant une longue queue à l'extérieur du Salon du meuble. Et à Courchevel, les invités se sont pressés pour assister à une présentation exclusive au Cheval Blanc – un hôtel du groupe – afin de  découvrir les dernières idées du groupe dans la haute horlogerie.

« Nous avons vendu des montres haut de gamme – toutes en édition spéciale, personnalisée ou limitée. Avec un prix moyen de 200 000 euros, nous en avons vendu 35. C'est pas mal ! » s'est réjoui Michael Burke.

En un mot, les autres marques peuvent passer de mode, les créateurs perdre leur travail et les PDG leur retraite, mais rien n'arrête Louis Vuitton.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com