×
5 278
Fashion Jobs
COURIR
Responsable de Projets E-Commerce Groupe - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
LUNETTES POUR TOUS
Responsable Approvisionnement H/F
CDI · PARIS
KIABI
Traffic Manager Display Performance (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Traffic Manager SEA (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Responsable Mise en Ligne (H/F) - CDI
CDI · HEM
JEROME DREYFUSS
Marketing Manager
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Manager Des Ventes H/F
CDI · MARSEILLE
BLEU LIBELLULE
Chef de Projet Digital et Applications f/h
CDI · GALLARGUES-LE-MONTUEUX
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes (H/F) - CDI - Paris/Idf
CDI · PARIS
KIABI
Gestionnaire Produit (H/F) - CDI
CDI · HEM
RITUALS COSMETICS
Chef de Secteur - Secteur Ouest (CDI)
CDI · PARIS
LACOSTE
Responsable Cdg Wholesale et Corporate - CDI f/h
CDI · PARIS
LACOSTE
Contrôleur de Gestion Wholesale et Corporate - CDI f/h
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Marseille Saint Ferréol
CDI · MARSEILLE
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Marseille Les Terrasses du Port
CDI · MARSEILLE
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Recrutement et Mobilité Fonctions Support H/F
CDI · PARIS
PANDORA FRANCE
Responsable Régional Sud Est
CDI · NICE
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Aix en Provence
CDI · AIX-EN-PROVENCE
HERMES
CDD - Contrôleur de Gestion (H/F)
CDI · PARIS
TEXDECOR GROUP
Charge d'Affaires en Solutions Decoratives et Acoustiques Grand Nord H/F
CDI · LILLE
CASAMANCE
Charge d'Affaires/ Prescripteur Quart Sud Est H/F
CDI · LYON
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Agen (47) H/F
CDI · AGEN
Publicités
Publié le
15 nov. 2016
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Michael Kors plonge au premier semestre

Publié le
15 nov. 2016

Après des années de folle croissance et un récent ralentissement, Michael Kors accuse un recul. La première baisse trimestrielle de ses ventes depuis que la marque de luxe accessible américaine s’est cotée en Bourse en 2011. En ce premier semestre de son exercice 2016-17 clos le 1er octobre, le chiffre d’affaires atteint 2,08 milliards de dollars (1,93 milliard d'euros) diminuant de 1,9 % (-2 % hors effet de change). Le bénéfice net s’élève quant à lui à 308 millions de dollars (287 millions d’euros), chutant de 16 % par rapport à la même période un an plus tôt, selon les chiffres semestriels publiés par la Maison.


Michael Kors Collection, printemps/été 2017 - © PixelFormula


Sur le seul deuxième trimestre de son exercice, le chiffre d'affaires a baissé de 3,7 ​​%, à 1,09 milliard de dollars (1,01 milliard d’euros), tandis que le bénéfice net a plongé de 16,6 %, à 160,9 millions de dollars (150 millions d’euros). Ces résultats, qui ont entraîné la chute du titre en bourse au lendemain de leur publication, ont néanmoins été présentés comme relativement satisfaisants car "au-dessus des attentes" du groupe.

"Nos résultats ont continué à subir l’impact des déclins du tourisme et du trafic dans les centres commerciaux dans certaines grandes villes, tout comme de notre décision stratégique de réduire les ventes dans le réseau wholesale aux Etats-Unis", commente dans un communiqué John Idol, le PDG de la société, qui se dit néanmoins confiant "dans la capacité du groupe à guider la croissance sur le long terme et à augmenter la valeur pour les actionnaires".

Ce sont les ventes en gros, en effet, qui ont entraîné la baisse du chiffre d’affaires ainsi que le recul des ventes dans le marché américain, et la baisse des royalties liées aux licences. Sur le dernier trimestre par rapport à l’exercice précédent, les ventes en gros ont ainsi chuté de 18,4 % (-18,5 % hors change), tandis que les licences ont apporté à la marque 38,8 millions de dollars (36,1 millions d’euros), soit une baisse de 10,2 % du segment.

Sur la même période, les ventes nettes dans les magasins monomarques Michael Kors ont progressé en revanche de 12,1 %, à 597,2 millions de dollars (555,8 millions d’euros), poussées par l’ouverture de 198 boutiques sur un an, dont 137 magasins récupérés suite à la reprise du contrôle des ventes dans la Grande Chine et en Corée du Sud, indique le groupe. A périmètre comparable, le chiffre d’affaires a chuté de 5,4 % entre juillet et septembre 2016.

Par régions, l’Amérique du Nord reste le premier débouché de Michael Kors avec un chiffre d’affaires de 1,436 milliard de dollars sur le semestre (1,33 milliard d’euros). Mais les ventes s’y réduisent radicalement, plongeant de 11,1 % sur le trimestre (-8,3 % sur le semestre).

Face à un marché américain saturé et en souffrance, l’Asie reste le débouché le plus dynamique pour la marque. La région enregistre une nette amélioration avec un chiffre d’affaires s’envolant de 96,5 % à 95,1 millions de dollars (88,5 millions d’euros). L’Europe représente un marché beaucoup plus important pour la marque, avec un chiffre d’affaires de 248 millions de dollars (231 millions d’euros), mais sa progression se limite à 1,9 % sur ce deuxième semestre fiscal (+3,5 % à devises constants).

Le groupe coté à Wall Street totalise 787 magasins et concessions contre 589 sur la même période l’année précédente. Compte tenu des points de vente en franchise, la griffe comptabilise 905 boutiques dans le monde au 1er octobre 2016.

Pour l'exercice complet, le label américain réduit son objectif, tablant sur un chiffre d’affaires situé autour de 4,55 milliards de dollars (4,24 milliards d’euros) contre les 4,7 milliards de dollars (4,37 milliards d’euros) réalisés lors de son exercice précédent.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com