×
Publicités
Publié le
31 mai 2017
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Michael Kors termine son exercice en recul

Publié le
31 mai 2017

Après des années de croissance, Michael Kors s’inscrit en repli sur l’année fiscale qu’il vient d’achever. Sur son exercice décalé 2016-17 clos le 1er avril, la marque américaine de luxe accessible affiche un recul de de 4,6 % (-4,4 % à taux de change constant), à 4,49 milliards de dollars (4,01 milliards d’euros), contre une progression de 7,8 % lors de l’exercice précédent. Son bilan dans l'ensemble plutôt négatif, avec une détérioration marquée au dernier trimestre, a été immédiatement sanctionné par la Bourse de New York, où le titre a perdu plus de 9 % en début de séance.

Le styliste Michael Kors lors de son dernier défilé à New York - © PixelFormula


La rentabilité du groupe s’est, en effet, ultérieurement détériorée. Sur l’ensemble de l’exercice, le bénéfice net plonge de 34 % à 552,5 millions de dollars (491,6 millions d’euros), tandis que sur son 4ème trimestre, Michael Kors passe carrément dans le rouge avec une perte nette de 26,8 millions de dollars (23,8 millions d’euros) contre un bénéfice de 177 millions de dollars (158,4 millions d’euros) un an plus tôt, selon les chiffres publiés par la Maison.

Le groupe impute ces mauvais résultats, au-delà d’une baisse des ventes généralisée, à la faible performance de ses magasins et annonce des mesures drastiques. Il entend « augmenter la rentabilité de son réseau en propre en fermant 100 à 125 boutiques d’ici à deux ans », indique-t-il dans un communiqué, sans préciser dans quelles régions interviendront ces coupes. Michael Kors espère réaliser grâce à ce plan de fermetures des économies de l’ordre de 60 millions de dollars par an.

«L'exercice 2017 a été une année difficile, car nous avons continué à opérer dans un environnement retail difficile avec des niveaux de promotions élevés. Par ailleurs, nos produits et l’expérience proposée dans nos magasins n'ont pas suffisamment engagé et séduit les consommateurs », reconnaît le PDG de la société, John Idol, qui parle déjà d’une « année de transition pour 2018 ».

Les ventes nettes dans les magasins monomarques de la marque ont progressé de près de 7,4 % (+7,8 % à taux de change constant) par rapport à l’exercice précédent, à 2,57 milliards de dollars. En revanche, les ventes en comparable diminuent de 8,1 % contre une hausse de plus de 17,2 % lors de l’exercice précédent.
Ces ventes nettes s'inscrivent en progression uniquement grâce à leur forte hausse en Asie -région à grand potentiel pour la marque-, où le chiffre d’affaires a triplé, alors que les ventes ont légèrement décliné en Amérique et en Europe. Rappelons que dans la zone Grande Chine, le groupe a repris le contrôle de sa distribution auparavant gérée sous licence.

Sur l'année fiscale, les ventes en gros de Michael Kors plongent de 17,2 %, à 1,78 milliard de dollars (-17  % à taux de change constant). Ses licences lui apportent 145,8 millions de dollars, enregistrant une baisse de 15,9 % sur ce segment contre +0,9 % un an plus tôt.

Par régions, l’Amérique du Nord reste le premier débouché de Michael Kors avec 3,14 milliards de dollars sur l'ensemble de l’exercice (-10,3 % par rapport à l’année précédente), tandis que les ventes du 4ème trimestre dans son marché domestique chutent de 18 % (-18,3 % à taux de change constant), à 721 millions de dollars.
Sur le 4ème trimestre, l’Europe enregistre une baisse de 15,3 % (-11,5 % à taux de change constant), à 215,2 millions de dollars. Sur l’ensemble de l’exercice, les ventes en Europe diminuent de 4,6 %, à 943,9 millions de dollars.

Sur le dernier exercice, Michael Kors totalise 827 magasins et concessions contre 668 l’année précédente. Compte tenu des points de vente en franchise (133), la griffe comptabilise 960 boutiques dans le monde.

Pour le prochain exercice 2018, le label américain prévoit un chiffre d’affaires d'environ 4,25 milliards de dollars en repli de 5 à 10% à périmètre comparable, alors que les analystes tablaient sur 4,37 milliards. Le bénéfice par action ajusté annuel devrait se situer entre 3,57 et 3,67 dollars. Michael Kors annonce aussi son intention de racheter pour 1 milliard de dollars de ses propres actions.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com