×
6 664
Fashion Jobs
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Projet si H/F
CDI · CACHAN
KSI RETAIL
Responsable Adv - Bijoux Haut de Gamme
CDI · PARIS
KSI RETAIL
Directeur-Rice Wholesale - Bijoux Haut de Gamme
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Administrateur Systèmes Linux H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Technicien Support Applicatif - H/F
CDI · SAINT-DENIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Développeur Mobile Android H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Dba Sql Server H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Développeur Mobile Ios H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Directeur de Clientèle - H/F
CDI · SAINT-DENIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Merchandising Amont H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Projet Pôle Concept Scénographie H/F
CDI · PARIS
LE COQ SPORTIF
Chef de Secteur Sportstyle H/F
CDI · LILLE
LE COQ SPORTIF
Chef de Secteur Sportstyle H/F
CDI · STRASBOURG
GALERIES LAFAYETTE
Manager de Vente H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · PARIS
HADDAD BRANDS EUROPE
Assistant Directeur Retail & Grands Magasins Europe
CDI · SAINT-DENIS
KARA
Juriste Associate Manager en Droit Social Anglais Courant H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Contrôleur de Gestion Marketing H/F
CDI · PARIS
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Responsable Trade Marketing F/H
CDI · LES HERBIERS
ABSOLUT CASHMERE
Directeur Artistique/Styliste (H/F)
CDI · PARIS
SUD EXPRESS
Responsable Régional·e
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Responsable E-Commerce H/F - CDI - Paris
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
17 nov. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Michel-Edouard Leclerc "ne croit pas" en une généralisation du travail le dimanche

Publié le
17 nov. 2014

L'ouverture le dimanche est aujourd'hui possible cinq dimanches dans l'année. Mais, avec le projet de loi que concocte Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique, le seuil pourrait être rehausser à 12.

Michel-Edouard Leclerc. AFP/DAMIEN MEYER


Une perspective, avec d'autres changements du même acabit, qui a de quoi donner le sourire à Laurent Fabius comme aux enseignes de bricolage. Pour autant, tous les acteurs de la distribution ne claironnent pas.

Ce lundi, sur les ondes de France Inter, Michel-Edouard Leclerc, interrogé sur la question, glissait : "C'est un assouplissement. Les centres E. Leclerc ne sont pas pour faire la révolution en la matière. Ils n'y croient pas s'il s'agit d'une opération généralisée. On ne croit pas que cela va créer plus d'emplois".

Le PDG du géant français de la grande distribution a tout de même tempéré son propos en laissant une porte ouverte : "Par contre, dans certains secteurs touristiques, sur certains métiers, comme dans le bricolage, là on peut concevoir des assouplissements".

Avant de réaffirmer sa position : "Nous, nous sommes pour le repos d'une journée. Le repos dominical fonctionne et permet aux familles d'être ensemble. Après, que les salariés négocient par branche des surémunérations, cela me va très bien. Donc que cela soit 5, 8, 10 ou 12 dimanches, qu'on en discute, mais pour nous ce ne sera pas la révolution et nous ne sommes pas demandeurs. La loi actuelle me va parfaitement".

La présentation en conseil des ministres du projet de loi sur l'activité, qui comporte d'autres points sensibles comme la réforme des professions réglementées, est attendue pour la mi-décembre. Son parcours vers la publication au Journal Officiel pourrait bien être mouvementé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com