×
6 843
Fashion Jobs
HERMES
CDI - Controleur de Gestion (F/H)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Flagship Paris Champs Elysées - CDI
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Rosny Sous Bois - CDI
CDI · ROSNY-SOUS-BOIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - la Défense - CDI
CDI · LA DÉFENSE
LFP EMPLOI MODE
Responsable d'Atelier de Sacoches à Courrier
CDI · DRANCY
LANVIN
Vip&PR Manager
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsables Contrôle de Gestion
CDI · PARIS
MORGAN PHILIPS EXECUTIVE SEARCH
Responsable Trafic et Acquisition F/H
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Animateur Régional F/H/n
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Chef (fe) de Projet Architecture Retail Luxe
CDI · PARIS
DEPECH'MODE PARIS
Responsable Paie et Adp Maison de Luxe
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Responsable Marketing et Communication - Lead Generation Manager H/F
CDI · GOMETZ-LE-CHÂTEL
GROUPE BEAUMANOIR
Controleur de Gestion Achat (H/F)
CDI · SAINT-MALO
PRESCRIPTION LAB
Responsable Marketing et Business Développement E-Commerce
CDI · LEVALLOIS-PERRET
P.LAB BEAUTY
Chargé(e) de Développement Commercial - p.Lab Beauty
CDI · LEVALLOIS-PERRET
EMINENCE SAS
Chef de Projet E-CRM
CDI · AIMARGUES
MAISON GOYARD
Contrôleur Financier
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsable E-Commerce Paris
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Responsable Régional(e) Retail Nord, Paris ou Lille H/F
CDI · LILLE
KARA
Chef de Projet Événementiel Anglais H/F
CDI · PARIS
MARINE SERRE
Directeur(Ice) de Production & Qualité
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
Publié le
6 mars 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Midec : une transition difficile pour le salon de la chaussure

Publié le
6 mars 2008

L’édition automne-hiver 2008/2009 aura été extrêmement morose pour le Midec. Après deux changements de mains consécutifs, de nouvelles dates à l’écart des salons parisiens de la mode et une fusion prochaine avec le salon de la maroquinerie, le rassemblement des professionnels de la chaussure a connu en ce début d’année une fréquentation en berne.

Les responsables du salon ne souhaitent pas communiquer leurs chiffres. Et si le bilan officiel indique que « le nombre de visiteurs a été correct : toutefois moindre mais comparable à la fréquentation des sessions précédentes à la même période de l’année », les faits sont bien là. Des allées étonnamment calmes, des exposants n’occupant qu’un seul étage du hall 5, une absence remarquée des grands groupes... Cette dernière manifestation du dernier Midec fait bel et bien pâle figure. Et outre un contexte économique difficile pour les salons professionnels, fort est de constater que rien ne facilitait la tâche aux organisateurs.

En juin 2006, les responsables du salon avaient annoncé un recul des dates de la première session de janvier. Ces derniers expliquaient alors que les salons de la Porte de Versailles arrivaient beaucoup trop tard pour le marché de la chaussure. De plus, un changement de période permettait au rassemblement de quitter le hall 2, un espace très décrié par les visiteurs comme par les exposants à cause de son plafond trop bas et de sa ventilation à l’efficacité douteuse.

Exit donc le mois de janvier pour s’installer les 24, 25 et 26 février dans le hall 5 du parc. Une décision que n’aura pas fait que des heureux, à commencer par la nouvelle équipe dirigeante du salon. Car depuis l’été dernier, la donne a eu le temps de changer. La Sepic, société organisatrice du salon, a été revendue en septembre dernier par la Fédération française de la chaussure au groupe anglais Tarsus. Trois mois plus tard, après avoir revendu le salon Mod’Amont à Première Vision Pluriel, ce même groupe annonce la cession du Midec à la Fédération française de la maroquinerie.

Installé au côté du salon du Fromage et du salon de l’agriculture, c’est donc aux mains d’une nouvelle équipe que le Midec a dû affronter ses nouvelles dates et son nouvel emplacement, privé de la synergie apportée auparavant par les autres salons de la mode.

Mais le mois de septembre pourrait cependant faire oublier cette passe difficile et marquer le renouveau du Midec. Car le salon de la chaussure et le Salon de la maroquinerie ne feront plus qu’un, sous une appellation pas encore définie. Une nouvelle entité qui prendra vie les 4, 5 et 6 septembre prochains, avec les autres rendez-vous de la mode parisiens. Une édition pour laquelle les organisateurs attendent deux cents exposants dont 30 % d’étrangers, et surtout entre 10 000 et 12 000 acheteurs français et étrangers.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com