×
Publicités
Publié le
27 mars 2017
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mim : le verdict du tribunal est attendu ce 28 mars

Publié le
27 mars 2017

Les 1 580 salariés de Mim devraient être fixés sur leur sort ce mardi 28 mars à 14h. Après avoir repoussé deux fois sa décision, le tribunal de commerce de Bobigny doit statuer sur l’avenir de l’enseigne de mode féminine.
 

Devanture d'une boutique Mim dont les salariés se sont mobilisés - FOMim/Facebook


En liquidation judiciaire depuis novembre 2016, Mim pourrait être repris par le fonds Clementy, créé en 2016 par les familles Diaghilev et Bower. Il propose de relancer la marque sur le même positionnement. Néanmoins, lors des débats du 21 mars, le tribunal a jugé que le repreneur potentiel manquait de garanties financières.

La liquidation judiciaire pour l’enseigne de mode féminine est alors toujours envisageable si cette reprise globale n’est pas retenue. Dans ce cas, les offres partielles formulées par Tally Weijl et Etam, qui proposent une reprise de 71 magasins en tout, sur les 270 que compte Mim aujourd’hui, seront réexaminées.

Cette dernière option aurait un impact non négligeable sur l’emploi, car cela entraînerait un licenciement massif de 700 à 800 salariés de Mim, soit la moitié de l’effectif.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com