×
6 942
Fashion Jobs
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Marketing et Relation Client H/F
CDI · LIEUSAINT
SINTEL RECRUTEMENT
Chauffeur Livreur /Manutentionnaire PAP
CDI · PARIS
GIVENCHY SA
CDI - Responsable Gestion de Production Pret-A-Porter Femme (H/F)
CDI · PARIS
PRADA GROUP
in-Store CRM Flagship h / f
CDI · PARIS
J.M.WESTON
Responsable Ressources Humaines
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
E-Store And CRM Manager Junior H/F
CDI · SAINT-DENIS
DCM JENNYFER
Responsable Acquisition
CDI · SAINT-OUEN
ALEXEIN CONSEIL
CRM Specialist
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable de Production Luxe Orliweb H/F
CDI · PARIS
ALEXEIN CONSEIL
Manager de l'Identité Visuelle et Visuel Merchandising
CDI · MARSEILLE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable de Stock Flagship Luxe (H/F)
CDI · PARIS
ALEXEIN CONSEIL
Chef de Produit/Acheteur - Chaussures Homme
CDI · MARSEILLE
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet Expérience Client Digital (H/F)
CDI · PARIS
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet Clienteling (H/F)
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes (H/F) - Univers Maison - CDI - Strasbourg
CDI · STRASBOURG
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes (H/F) - Univers Maison - CDI - Paris
CDI · PARIS
BLUE BOX
Responsable Approvisionnement Retail H/F
CDI · L'UNION
TEDDY SMITH
Directeur Comptable H/F
CDI · L'UNION
GROUPE GPE
Gestionnaire de Stocks H/F CDI
CDI · MONTREUIL
BA&SH
Directeur·Rice E-Commerce F/H
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · MARSEILLE
ZARA FRANCE
Analyse Compensation & Benefits
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
29 nov. 2012
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mode Business Angels: bientôt un nouveau mode de financement pour les porteurs de projet

Publié le
29 nov. 2012

Les projets ne manquent pas dans le domaine de la mode. Et donc les besoins de financement aussi. Mais comment faire en sorte que les initiateurs des projets puissent rencontrer et conclure avec ceux qui ont l’argent ?

C’est en quelque sorte l’objectif d’un nouvel outil, le réseau Mode Business Angels, dont le lancement interviendra le mardi 11 décembre à la Bourse du Commerce à Paris.

Nicolas Andreas Taralis (défilé printemps-été 2013, photo Pixel Formula) avait, lui, reçu une avance sur fonds de l'institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles.

La genèse en revient à la Fédération française du prêt-à-porter féminin et à la Chambre de commerce et d’industrie de Paris. Constatant les besoins croissants en financement pour des projets d'entreprise dans le domaine de la mode, ils ont sollicité l’intervention du réseau France Angels qui fédère aujourd’hui quelque 4000 business angels regroupés dans 82 réseaux. Parmi ceux-ci, 61 réseaux régionaux, 19 réseaux nationaux (sectoriels et anciens élèves de grandes écoles et universités) et deux réseaux à l’étranger.

Mode Business Angels sera ainsi un des réseaux sectoriels de France Angels. Il en existe aujourd’hui dans les domaines de la high tech, de la santé, de l’agro-alimentaire, de la filière bois, etc. Cette fédération de réseaux de business angels souligne avoir financé au cours des 5 dernières années près de 1500 entreprises pour un montant global de 200 millions d’euros.

Les investisseurs membres de France Angels financent des projets dans une fourchette comprise entre 50 000 et 750 000 euros, pour une durée (habituelle dans ce type d’opération), de 5 à 7 ans. Un profil qui correspond bien aux demandes dans le domaine de la mode.

La démarche pratiquée par les membres de France Angels est sans nul doute une bonne méthode pour valider son projet. L’association ne traite aucun dossier en direct. En règle générale, le candidat doit d’abord, sur le site du réseau, remplir un petit questionnaire révélant la cartographie du projet. "C’est déjà une manière de valider une première approche", souligne Benjamin Bréhin, directeur des opérations de France Angels. Dans un deuxième temps, le porteur de projet est appelé à présenter son initiative à une partie du réseau. "Cela dure un peu moins de dix minutes sous forme de questions/réponses, souligne-t-il. C’est important pour valider aussi l’humain, fondamental dans ce type de démarche".

Le candidat et le projet ayant passé ces deux étapes, arrive le temps de l’instruction proprement dite. Cela passe par une suite de rendez-vous sur une période de deux mois. Puis intervient le soutien du projet devant l’assemblée des membres du réseau. Cette présentation orale dure entre 30 et 45 minutes et aboutit au closing, où l’on valide les clauses. "Il est temps ensuite de signer le pacte d’actionnaires, une sorte de contrat de mariage, souligne Benjamin Bréhin. Le porteur du projet accepté bénéficie ainsi de soutiens financiers mais aussi du réseau personnel et du savoir-faire de ceux qui ont entrepris de le soutenir".

A noter que, dans le cas du réseau Mode Business Angels, il est prévu une première étape qui passe par la fédération du prêt-à-porter ou par la CCIP. L'un des deux organismes validera les dossiers des candidats entrepreneurs avant qu'ils n'entrent dans le processus de France Angels. A la fédération, c'est Priscilla Jokhoo qui traitera les dossiers, et Jacques Leroux à la CCIP.

France Angels a déjà, parmi ses membres, des personnes exerçant ou ayant exercé dans le domaine de la mode. La réunion de lancement le 11 décembre à la Bourse du Commerce est ouverte à qui veut se renseigner, avec une priorité pour cette première communication aux investisseurs potentiels.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com