×
Publicités
Publié le
12 sept. 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mode City transforme son essai parisien en succès

Publié le
12 sept. 2008

Déplacé de Lyon à Paris, Mode City, le salon de la mode balnéaire et de la lingerie a fait mieux que l’édition de l’an passé. Les acheteurs étaient au rendez-vous.


Salon Mode City

Il faut dire que la dernière session de Lyon en septembre 2007 avait fait grise mine. Seulement 17 404 visiteurs s'y étaient rendus, contre 25 040 à Paris cette fois, soit une augmentation de 24,8 %. « Faire salon commun avec les marques de mode a été très positif pour nous, explique Séverine Marchesi, nouvelle commissaire générale de Mode City. Il fallait relever ce rendez-vous phare du balnéaire et je crois que ce premier essai a été concluant ». Cette dernière, nommée en janvier dernier, s’est en effet vue confier une dure mission par Marie-Laure Bellon Homps, la directrice générale d’Eurovet : repositionner le salon.

Au final, 700 marques ont fait le déplacement pour présenter leurs collections printemps-été 2009 réparties en quatre univers contre 14 secteurs auparavant. La vedette était bien évidemment les maillots de bain. Et sur ce marché, les marques étaient assez satisfaites.


Défilé beachwear Mode City

« Pour nous, le salon a été très positif, explique-t-on chez Nicole Olivier. A Lyon, la fréquentation baissait d’années en années, là nous avons retrouvé un bon visitorat avec en prime la venue de plus petites boutiques françaises et des acheteurs d’Europe du Nord plus nombreux ». Idem chez Kiwi Saint-Tropez. « Nous avons retrouvé nos clients habituels, c’est parfait. Par contre, le fait de venir à Paris engendre plus de gros frais pour la société ».

En lingerie, toutes les corsetiers français étaient de la partie et ont souligné la qualité du visitorat, soit 60 % d’internationaux et 40 % de Français. « Nous avons bénéficié de l’effet Paris qui a fait venir en plus grand nombre l’Allemagne (+ 20 %), la Belgique (+ 119 %), souligne Séverine Marchesi. En revanche, il y a eu un petit recul de l’Italie et de l’Espagne». « Le chiffre des acheteurs étrangers a été très bon, confie à son tour Evelyne Piegay, directrice de ventes Europe chez Eveden Group (Freya, Fantasie). C’est un bon renouveau ».

Enfin, le pass global entre tous les salons de la Porte de Versailles a joué en faveur de Mode City en amenant des acheteurs qui ont des boutiques de prêt-à-porter. « Cela représente 20 % du visitorat, conclut Séverine Marchesi. C’est sur ce point que nous allons essayer de nous améliorer pour proposer encore plus de bain et d’accessoires ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com